le Samedi 28 janvier 2023
le Mercredi 29 mai 2013 14:05 Spiritualité

Que la lumière soit!

Voici les nouveaux membres du CFC élus lors de la dernière assemblée générale. De gauche à droite : Claude Gosselin, Donald Aubin, Rosemary Castagnier, Jean-Marc Bélanger, Lise St-Onge, Yann Herry, Carmelle St-Vincent, Bernard Walsh, Hélène Lapensée, et Manon Aubert (absente sur la photo).
Voici les nouveaux membres du CFC élus lors de la dernière assemblée générale. De gauche à droite : Claude Gosselin, Donald Aubin, Rosemary Castagnier, Jean-Marc Bélanger, Lise St-Onge, Yann Herry, Carmelle St-Vincent, Bernard Walsh, Hélène Lapensée, et Manon Aubert (absente sur la photo).

Claude Gosselin

 

« Un vieux sage chinois avait deux fils. La coutume du village voulait qu’il laisse son héritage qu’à un seul. Il était très embêté, car il les aimait tous les deux. Un matin, il fait venir ses deux fils et remet à chacun une somme d’argent. Il leur dit : « La petite salle du château que j’ai fait bâtir est complètement vide. Vous avez trois jours pour acheter tout ce qu’il faut pour remplir cette salle. Celui qui réussira à la remplir complètement avec l’argent que je lui ai donné aura l’héritage. »

 

Les deux frères partent donc vers la ville. Le lendemain, le plus vieux des frères arrive à la maison avec dix charrettes débordant de toutes sortes d’objets précieux et de grande valeur. Il est convaincu que ces objets peuvent remplir complètement la salle du château. Le père est content et n’arrête pas de féliciter son fils. Le troisième jour arrive et personne ne voit le second fils à l’horizon. Le plus âgé des frères se réjouit, pensant qu’il a déjà gagné le pari lancé par son père.

 

Il est presque minuit quand le plus jeune fils arrive, tenant en ses mains une petite boîte qu’il donne à son père en disant : « Père, voici cette petite boîte. Son contenu peut remplir complètement la salle. » Son frère se moque de lui. Ils se dirigent tous vers la salle du château. Dans la pénombre, le plus jeune des fils ouvre la boîte… en sort une lampe puis l’allume. La salle se remplit alors de lumière jusque dans ses moindres recoins. » (Adaptation d’un conte chinois)

 

C’est à croire que ce conte provient du Yukon. Ici, on n’a pas besoin d’objets précieux pour être heureux. Une simple marche autour de minuit réussit à nous combler de bonheur, pacifier nos esprits et revivifier notre corps. Il n’est pas nécessaire de faire des choses compliquées et coûteuses pour remplir nos journées de bons moments. Il suffit de trouver ce qui met de la lumière dans nos vies et celle des autres. La lumière est enfin toute là de bord en bord du temps et de l’espace, à nous d’entrer dedans : de marcher à la lumière, de courir, danser, chanter, respirer à même la lumière, de faire du vélo ou du canot, de pêcher dans le calme de la nuit de lumière, de prier et de contempler la Divine Présence en elle… pour voir enfin l’invisible au cœur de nos vies et de notre monde. Et c’est gratuit!

 

L’Esprit de Dieu se manifeste bien souvent sous la forme de la lumière à même le feu d’un buisson ardent ou sous forme de langues se répandant sur les apôtres. N’est-ce pas là la révélation qu’au centre de nous, comme au centre de la Terre, se trouve un magma d’amour originel qui ne demande qu’à brûler? Nous sommes bénis d’en faire l’expérience quotidienne ici au Yukon. Alors, entrons dans la lumière!

 

Quelques activités du CFC nous aideront à remplir de lumière le château de nos vies. Tout d’abord, nous sommes invités à la célébration du sacrement de la confirmation pour deux jeunes de notre communauté, le dimanche 9 juin à 10 h 10. Ensuite, vous êtes conviés à la traditionnelle bénédiction des vélos lors d’une messe en plein air, le dimanche 16 juin à 10 h 10 dans le parc voisin de la cathédrale. Venez à bicyclette, en carrosse ou en moto! Nous soulignerons la fête des Pères et nous en profiterons pour saluer le départ de plusieurs membres de notre communauté. Le tout sera suivi d’un pique-nique familial à la fortune du pot, avec jeux et divertissements au Parc Rotary. Enfin, soyons nombreux à accueillir le soleil de minuit par une célébration de la lumière dans la prière et la louange, en soirée du 20 juin à 23 h sur les bords du lac Shwatka (par la route de Chadburn). Venons y vivre l’expérience que nous sommes aussi enfants de lumière avec ce Dieu qui nous habite et nous entoure en nous gardant en communion avec tout l’univers. Devenons un peuple de lumière!

Nouvelle nomination

Au regard des nombreux enjeux pastoraux et de la diminution des effectifs au sein du Diocèse de Québec, Mgr Gérald Lacroix appelle notre pasteur Claude Gosselin à revenir à Québec. Mgr Lacroix est bien conscient que ce rappel surprendra et affectera la communauté yukonnaise, mais demeure certain que l’Esprit de la Pentecôte continuera de soutenir les efforts pastoraux des membres de la communauté chrétienne et n’abandonnera pas le Peuple de Dieu du Nord. Avec l’accord et le soutien de Mgr Gary Gordon, le CFC est déjà à la recherche d’un pasteur qui, nous le souhaitons, pourra faire la transition avant le départ de Claude, à la mi-octobre.

Cette chronique est présentée par le Comité francophone catholique Saint-Eugène-de-Mazenod. Pour plus d’information sur toutes nos activités : 393-4791 ou [email protected]