le Dimanche 5 février 2023
le Mercredi 20 mars 2013 22:53 Éducation

L’Académie Parhélie se distingue sur le plan national

Les élèves Camille Saunders et Aislinn McManus de la classe des 9e et 10e années de l’Académie Parhélie lors d’une randonnée au lac Fish.
Les élèves Camille Saunders et Aislinn McManus de la classe des 9e et 10e années de l’Académie Parhélie lors d’une randonnée au lac Fish.

Le programme secondaire de l’école Émilie-Tremblay, l’Académie Parhélie, a été sélectionné comme lauréat avec mention honorable pour le prix Ken Spencer qui récompense l’innovation en enseignement et en apprentissage. L’Académie Parhélie est un programme expérientiel axé sur le plein air et les beaux-arts, mis sur pied en 2007 grâce à une équipe créative et engagée d’enseignantes et d’enseignants.

À l’Académie Parhélie, une grande part de l’apprentissage est réalisée sur le terrain. Les élèves peuvent partir en randonnée sur la célèbre piste Chilkoot tout en étudiant l’histoire de la Ruée vers l’or, visiter la région albertaine de Drumheller en assimilant des notions d’archéologie et apprendre l’espagnol en vue de faire du bénévolat en Amérique du Sud. Cette approche vise à favoriser les apprentissages en contexte réel, de sorte que l’élève fasse l’expérience de la réalité qui est associée à son apprentissage. Toutes les sorties éducatives font en sorte que les élèves doivent toujours être en action et s’impliquer eux-mêmes pour apprendre. De telles activités permettent donc un apprentissage valorisant et durable pour les élèves.

« Après six ans d’existence, l’obtention de ce prix démontre que la programmation de l’Académie Parhélie est un succès et se distingue sur le plan national. L’apprentissage expérientiel engendre de nombreuses retombées positives pour les élèves, ils sont engagés dans leurs apprentissages », explique Mark Muckler, directeur de l’école Émilie-Tremblay.

« L’Académie Parhélie offre la programmation la plus complète et la plus variée au Yukon. C’est un honneur qu’elle soit reconnue sur le plan national pour son aspect innovateur », ajoute Lorraine Taillefer, directrice générale de la Commission scolaire francophone du Yukon.

Chaque année, sept prix sont remis par l’Association canadienne d’éducation dans le cadre du prix Ken Spencer. Les prix visent à mettre l’accent sur l’amélioration de l’engagement des élèves. L’Académie Parhélie recevra un certificat et une récompense de 1 000 $ lors d’une cérémonie dont la date sera déterminée dans les prochaines semaines.

Pour plus de renseignements ou pour nous faire part de vos commentaires :

Isabelle Chouinard, CSFY

[email protected]

(867) 667-8680

www.csfy.ca