Accueil » À la une » 175 motos attendues pour Ride for Dad Yukon

175 motos attendues pour Ride for Dad Yukon

Ève Brosseau

L’événement de randonnée à moto a comme objectif principal d’amasser des fonds pour la recherche et la sensibilisation sur le cancer de la prostate. Le parcours du 11 juin de quelque 150 kilomètres débutera au parc Shipyards et prendra fin à Haines Junction, au pied du parc national de Kluane.

Les plus grands donateurs de l’édition 2021 ont reçu une plaque commémorative. De gauche à droite : Mark Beese, Mike Thorpe, Pierre Allard, Sean Secord, Michelle Matheson, Gilbert Bradet, Robert Manling et Julie Thorpe. Photo : fournie.

 

« Nous attendons près de deux cents personnes participantes, soit environ 175 motocyclettes, » annonce Mike Thorpe, bénévole et coprésident de l’édition yukonnaise de Ride for Dad. « Je pense que toutes les communautés sont représentées », estime Gilbert Bradet, qui mentionne notamment les villes de Whitehorse, Dawson et Mayo.

Impliqué dans la Ride for Dad depuis dix ans, Gilbert Bradet sera le capitaine de la randonnée pour la première fois cette année. « On est une grande famille! », ajoute le francophone. Depuis ses débuts en 2010, l’événement a permis de récolter plus d’un million de dollars au Yukon seulement. Cette année, l’objectif est de 50 000 $, explique Mike Thorpe : « L’inscription coûte seulement 40 $, mais nous encourageons les gens à faire une collecte de fonds […] En général, les gens sont capables d’amasser entre 500 et 5 000 $ », ajoute-t-il, en soulignant que le public peut faire un don directement sur la page Web de l’événement.

L’argent est amassé pour la Prostate Cancer Fight Foundation (PCFF) et sera investi à la discrétion de l’équipe organisatrice de chaque province et territoire. « Ça nous permet de placer l’argent là où il aura vraiment un impact pour les Yukonnais », explique le bénévole.

Une partie des fonds est dépensée pour des campagnes de publicité et de sensibilisation, pour encourager les hommes de plus de 40 ans à se faire dépister. L’autre part des dons est investie dans la recherche et dans les centres de soins de la région qui desservent les Yukonnais, dont une équipe de recherche de l’Université de l’Alberta à Edmonton. L’équipe développe un test sanguin qui permet d’identifier les patients qui ont besoin d’un traitement plus agressif, ainsi qu’un traitement qui préviendrait la propagation des cellules cancéreuses.

Une soirée d’inscription aura lieu le 10 juin au parc Shipyards, de 17 h à 20 h. « On invite les gens à s’inscrire en personne lors de la soirée pour éviter de faire des files samedi matin », précise l’organisateur. La page Facebook de l’événement prévoit également des activités et des prix dans la soirée. « On fait une course lente, où la dernière personne à traverser la ligne gagne, mais il ne faut pas mettre le pied par terre, explique M. Bradet. On apprend ce qu’on peut faire avec notre moto. »

Le jour de la randonnée, les motocyclistes sont attendus à 9 h 30 pour un trajet qui se terminera au Centre culturel Da Ku, sur le territoire des Premières Nations de Champagne et d’Aishihik, à l’heure du dîner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *