Accueil » Actualités » Women Who Explore : une place pour chaque femme dans le plein air

Women Who Explore : une place pour chaque femme dans le plein air

Kelly Tabuteau

Women Who Explore est une communauté internationale visant à inspirer et à inciter toutes les femmes à sortir, quel que soit leur âge, leurs compétences ou leur condition physique. Depuis janvier 2019, un groupe, mené par Candace Dow, se développe à Whitehorse.

Le 17 janvier, Women Who Explore proposait une journée d’initiation au ski de randonnée nordique, en partenariat avec Yu’Ski Expéditions. Photo : Candace Dow

 

Tout commence avec deux femmes, Lindsay et Jenny MacNevin. Originaires de Calgary, elles se sont vite senties intimidées par les personnes pratiquant le plein air dans les Rocheuses canadiennes, comme si elles-mêmes n’y avaient pas leur place.

Pourtant, tout ce qu’elles souhaitaient faire, c’était profiter de leur terrain de jeux. « Nous ne sommes pas des expertes, ni même des athlètes professionnelles ; simplement des femmes ordinaires qui aiment le plein air, confie Lindsay MacNevin. Nous avons donc décidé de créer une communauté de femmes pour que celles-ci explorent ensemble et se soutiennent mutuellement. » C’est ainsi que Women Who Explore est né en 2016 dans le but d’encourager les femmes à profiter des activités de plein air, à essayer des choses nouvelles et à dépasser leurs propres limites.

Grâce à plus de 100 ambassadrices et à plus de 500 000 membres à travers le monde, Women Who Explore propose des événements de quelques heures à plusieurs jours, des soirées karaoké et des voyages exotiques, tout en passant par des escapades dépaysantes de fin de semaine. Au Canada, il existe aujourd’hui 24 communautés réparties dans huit provinces et territoires.

Au Yukon depuis 2019

Découvrant un peu par hasard cette communauté féminine, Candace Dow, amatrice de plein air, propose aux deux sœurs de devenir ambassadrice pour le Yukon. Ces dernières acceptent et la jeune femme lance en 2019 le groupe privé Facebook qui compte aujourd’hui plus de 400 membres.

Pour elle, Women Who Explore est une bonne façon de connecter les femmes entre elles, surtout à Whitehorse où de nouvelles personnes s’installent régulièrement. « Quand on vient d’arriver, cela peut être intimidant de se lancer seule dans la nature yukonnaise, pense-t-elle. Women Who Explore propose des activités pour mettre en confiance les femmes et si celles-ci peuvent développer des amitiés, alors c’est gagnant-gagnant! »

Des activités gratuites et payantes

Depuis 2019, Candace Dow a proposé, pour le compte de Women Who Explore, différents types d’événements pour tenter de rejoindre le plus grand nombre : des sorties randonnées ou en raquettes à neige, de l’escalade de glace, des escapades de plusieurs jours à cheval et même de l’initiation au camping d’hiver. Les sorties sont généralement gratuites, excepté quand il y a un besoin de faire appel à un guide local.

Le 17 janvier dernier, par exemple, Women Who Explore organisait une journée de ski de randonnée nordique (SDR) avec Yu’Ski Expéditions. Pour Raphaëlle Couratin, propriétaire de l’entreprise de SDR, c’est important de donner accès à la découverte d’activités nécessitant du matériel spécifique difficilement louable à Whitehorse. « C’était mon premier groupe de femmes et j’étais très contente, à la fin de la journée, d’avoir initié des femmes à une activité qu’elles n’auraient certainement pas tentée seules, sans Women Who Explore », raconte-t-elle.

Pour Melanie Grey, qui a emménagé à Whitehorse en juillet dernier, la journée du 17 janvier a été une révélation : « L’activité m’a donné envie de faire plus de ski de fond. J’en avais fait un peu en Alberta quand j’étais enfant, mais je ne pensais pas que je voudrais m’y remettre… J’ai beaucoup aimé et j’ai même acheté mes propres skis pour en faire plus souvent. »

Dans les activités régulières, Women Who Explore propose des séances de ski et de yoga, les jeudis soir au Club de ski de fond de Whitehorse et le samedi matin à la station de ski alpin du Mont Sima.

Toutes les autres activités sont annoncées ponctuellement sur le groupe Facebook Women Who Explore : Whitehorse, YT. Candace Dow lance un appel à la communauté, pour conclure : « J’aimerais pouvoir organiser encore plus d’événements, mais seule ce n’est pas toujours évident de trouver le temps. Nous pourrions être plusieurs ambassadrices à faire vibrer cette communauté de femmes yukonnaises! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *