Accueil » Actualités » Vox pop de la Caravane des dix mots : Engloutir

Vox pop de la Caravane des dix mots : Engloutir

Marie-Hélène Comeau

Le projet international de la Caravane des dix mots invite les artistes francophones de la planète à créer des projets d’art avec les membres de leur communauté. Cette année, les mots ont été sélectionnés en fonction du thème de l’eau invitant chacun à étancher sa soif des mots.

Jacques Joseph (République tchèque)

Photo : fournie

Engloutir, c’est avaler… c’est quand quelque chose sombre dans de l’eau, ou peut-être encore dans un marais, dans de la boue. On y entend un peu le « glou-glou » visqueux de la vase ou du liquide gélatineux qui engloutit lentement une personne égarée ou bien une ancienne cité en ruine.

Katherine Tiede (Yukon)

Photo : Marie-Hélène Comeau

Je ne sais pas ce que ce mot veut dire, mais il me fait penser à la lumière parce qu’il y a un son dans engloutir qui ressemble à « glut ». En allemand le mot « glut » veut dire une lueur, comme celle du feu. Par contre, la partie « englou » du mot engloutir me fait aussi penser à un processus, celui peut-être où l’eau se transforme en glace.

Danielle Bonneau (Yukon)

Photo : Marie-Hélène Comeau

Ça me fait penser à Jonas qui a été englouti par la baleine. C’est l’action d’avaler quelque chose en grande portion. Je me souviens dans ma jeunesse d’un restaurant à Rivière-du-Loup au Québec qui s’appelait Le Gargantua où on y mangeait démesurément alors le mot engloutir me fait penser à ça.

Définition

Définition du Larousse : Verbe transitif (bas latin ingluttire, avaler)

1. Avaler, dévorer, absorber gloutonnement des aliments ; engouffrer : engloutir les morceaux sans les mâcher.

2. Submerger, engouffrer, faire disparaître quelque chose : La mer engloutit le navire.

3. Dépenser de l’argent, le dissiper rapidement dans une entreprise ; engouffrer : il a englouti une fortune dans sa collection

Les mots de cette année ont été sélectionnés en fonction du thème de l’eau, d’où l’intérêt de Énergie Yukon de se joindre à l’aventure. L’organisme qui a été créé en 1987 est un service public, principal producteur et émetteur d’énergie du Yukon. La majeure partie de l’électricité qui y est produite provient principalement des barrages hydroélectriques de Whitehorse, d’Aishihik et de Mayo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *