Accueil » Actualités » Virée à vélo dans les vignobles de l’Okanagan

Virée à vélo dans les vignobles de l’Okanagan

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Émylie Thibeault-Maloney

Nul besoin d’être un grand connaisseur pour savoir apprécier le bon vin. Surtout quand on prend part à une dégustation guidée en compagnie d’un expert qui connaît son produit sur le bout des doigts. Les vins de l’Okanagan n’ont plus besoin de présentation! À Kelowna, cinq circuits permettent de découvrir les vignobles, distilleries et brasseries de la région.

Pendant la fin de semaine de l’Action de grâces, l’Okanagan est en pleine saison des vendanges. Comme l’idée de conduire pompette ne nous alléchait pas du tout, nous avons décidé d’y aller à vélo. Après tout, quoi de mieux après une généreuse dégustation de vin qu’enfourcher sa monture pour mieux apprécier la suivante?

Vignobles de renom

Pour commencer la virée, nous avons choisi le vignoble le plus visité de la Colombie- Britannique : SummerHill Pyramid. Pour des non-initiés comme nous, il serait ainsi plus facile de comparer ensuite les autres vignobles à celui qui, dans la région, fait figure de leader.

Stephen Cipes, le fondateur de l’entreprise, a toutefois sa propre façon de faire. Il épouse les techniques de l’agriculture biodynamique — ainsi que certaines croyances pour le moins ésotériques… En effet, une fois l’embouteillage terminé, le vin est entreposé dans une pyramide possédant les mêmes proportions que celles de Gizeh et orientée vers le Nord géographique, ce qui, selon M. Cipes, améliorerait le goût du vin. Qu’on y croie ou non, le Cipes Brut NV reste le vin le plus primé au Canada; ce riesling au goût citronné, vinifié selon la méthode champenoise, nous fait bonne impression et le temps de crier merlot!, nous voilà repartis avec une bouteille dans le sac.

Une quarantaine de vignobles sont accessibles en vélo à partir de Kelowna, dont l’un des plus réputés, Quail’s Gate Winery. Photo : Émylie Thibeault-Maloney

Une quarantaine de vignobles sont accessibles en vélo à partir de Kelowna, dont l’un des plus réputés, Quail’s Gate Winery. Photo : Émylie Thibeault-Maloney


La tournée se poursuit chez Tantalus Vineyards, superbement situé en bordure du lac Okanagan. La vue nous fait aussitôt oublier que pendant que nous tentions tant bien que mal de pédaler à un rythme ordinaire sur des vélos empruntés et dans un état discutable, les voitures filaient à vive allure à proximité de nous. Ici, le stress disparaît instantanément. Et quelle n’est pas notre joie de constater que les étiquettes des bouteilles portent un air familier : elles sont signées par un artiste tlingit, Dempsey Bob, un ami du propriétaire, collectionneur de masques sculptés dans le bois. Chaque étiquette est unique et nous rappelle le Nord que nous chérissons tant.

Dans l’Okanagan, on ne se risque pas à comparer la qualité des vins à ceux du Vieux continent, tant il s’agit de produits différents. Ici, les vins arômes sont plus fruités et on a tendance à boire les vins plus jeunes, à les laisser vieillir moins longtemps avant d’ouvrir la bouteille. C’est ce qu’affirme le sommelier de Quail’s Gate Winery, un Marseillais venu s’établir à Kelowna pour travailler dans le monde viticole. Il confie également que les Canadiens n’ont pas peur des bouchons dévissables, qu’on regarde de haut en Europe alors qu’en fait, si l’on a l’intention de boire le vin sitôt acheté, ceux-ci n’affectent en rien sa qualité.

Capitale mondiale du vin de glace

Difficile de ne pas développer un amour passionnel pour le vin de glace, une fois ce doux nectar siroté. Contenant dix fois plus de raisins que le vin, les bouteilles de vin de glace de 375 ml se vendent en moyenne le double du prix d’une bouteille de vin normale. Heinle Vineyards fut le premier producteur de vin de glace au pays. Exempt de produits chimiques, le vignoble, qui appartient aujourd’hui à des investisseurs chinois, se targue d’avoir en sa possession une bouteille de la cuvée originale de vin de glace évaluée à un million de dollars.

Plus que du vin

Si la région ensoleillée de l’Okanagan est surtout reconnue pour ses vins, elle possède également des micro-brasseries de qualité, comme la décontractée BNA Brewing, ainsi que plusieurs cidreries. En plein cœur de Kelowna, chez Okanagan Spirits, on distille des liqueurs entièrement composées de fruits et céréales cultivées localement, sans additifs, préservatifs ou saveurs artificielles. Difficile de choisir lequel du gin aux pommes, le meilleur vendeur, ou de l’absinthe véritable, nous fait le plus de charme. En tous les cas, avec sa culture d’entreprise, la plus ancienne distillerie dans l’Ouest du Canada tombe en plein dans nos principes!

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *