Accueil » À la une » Une troisième classe portative à Émilie-Tremblay

Une troisième classe portative à Émilie-Tremblay

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Thibaut Rondel

Afin de résoudre le manque d’espace à l’École Émilie-Tremblay, la Commission scolaire francophone du Yukon et le ministère de l’Éducation ont annoncé l’installation d’une troisième portative destinée à héberger une classe de primaire. Ce nouvel agencement permettra notamment de regrouper toutes les classes de l’Académie Parhélie dans une aile de l’école. Selon la commission scolaire, cette solution a reçu l’appui de la majorité des membres de la communauté scolaire.

Par l’entremise d’une consultation, les parents, les jeunes et les membres du personnel pouvaient en effet choisir entre trois options de relocalisation proposées par la CSFY et le ministère de l’Éducation : une aile à l’École secondaire de Porter Creek, une portative à l’École Émilie-Tremblay, pour héberger une classe de l’Académie Parhélie, ou, solution retenue, une portative à l’École Émilie-Tremblay pour héberger une classe de primaire et permettre le regroupement de l’Académie Parhélie dans une aile de l’école.

Les parents satisfaits

La présidente du comité de parents, Sylvie Painchaud, se félicite que les parents d’élèves aient pu aborder la question au sein du comité avant de se positionner à titre individuel au cours du processus de consultation.

« Le comité de parents n’a pas pris position, mais on peut dire que nous sommes contents de la démarche et qu’une consultation aussi poussée a eu lieu, pour que chaque parent puisse se positionner individuellement », explique Sylvie Painchaud.

En tant que parente d’élève, Mme Painchaud considère la solution retenue comme la meilleure des options proposées.

« Personnellement, c’était mon option de choix, non seulement parce qu’elle permettait de ne pas aller dans une école anglophone, mais aussi parce qu’elle permettait de recréer à l’intérieur de l’école un espace qui appartiendrait au secondaire », explique-t-elle. « Pour les adolescents, ce qui est vraiment important, c’est le sentiment d’appartenance, et le fait de rattacher plus solidement ce sentiment d’appartenance au cœur de l’immeuble, ça a une importance. »

Le nombre total d’élèves à l’École Émilie-Tremblay a grossi de façon constante. Selon les chiffres de la commission scolaire, l’école héberge en date du mois d’octobre 241 élèves. À titre de comparaison, au cours de l’année scolaire 2005-2006, les effectifs de l’école comprenaient 112 élèves.

La CSFY et le ministère de l’Éducation ont annoncé qu’ils se rencontreraient afin de planifier les prochaines étapes pour la réalisation de cette option. Selon la commission scolaire, la nouvelle portative devrait être opérationnelle pour la rentrée 2016. Le coût de l’opération n’a pas encore été communiqué.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0


Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *