Accueil » Actualités » Une nouvelle fusillade fait un mort à Porter Creek

Une nouvelle fusillade fait un mort à Porter Creek

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Thibaut Rondel

Le mercredi 20 septembre, la GRC de Whitehorse est intervenue à la suite d’un appel concernant des coups de feu tirés à Porter Creek, au croisement de la route de l’Alaska et Wann Road.

Un résident de la Colombie-Britannique âgé de 25 ans a été touché par balles et transporté à l’hôpital où il a succombé à ses blessures le lendemain de la fusillade.

Deux véhicules impliqués

Juste avant 18 h 40, un camion Dodge Ram rouge à double cabine s’est placé à la hauteur du véhicule dans lequel se trouvait la victime. Plusieurs coups de feu ont été tirés. Un autre homme qui se trouvait dans le véhicule avec la victime n’a pas été blessé.

L’inspecteur Keith MacKinnon, nouveau chef de détachement de la GRC de Whitehorse, et la sergente d’état major Jane Boissonneault, lors du point de presse organisé devant le quartier général de la police de Whitehorse, le 21 septembre. Photo : Thibaut Rondel

L’inspecteur Keith MacKinnon, nouveau chef de détachement de la GRC de Whitehorse, et la sergente d’état major Jane Boissonneault, lors du point de presse organisé devant le quartier général de la police de Whitehorse, le 21 septembre. Photo : Thibaut Rondel


Le Groupe des crimes graves de la GRC a pris l’enquête en main et aurait d’ores et déjà fait remorquer aux fins de l’enquête une camionnette Dodge Ram rouge stationnée dans une contre-allée du secteur de Whitehorse.

« Nous sommes conscients que cette situation, s’accumulant à d’autres crimes violents qui se sont récemment produits dans la ville, provoque de la peur et de l’inquiétude dans la collectivité », a déclaré la sergente d’état major Jane Boissonneault, de la GRC au Yukon.

Selon la police, les renseignements récoltés jusqu’alors indiquent toutefois que cette fusillade serait probablement un règlement de compte lié à des affaires criminelles et que la sécurité du public ne serait pas directement menacée.

Un avis contesté par un nombre grandissant de Yukonnais, de plus en plus inquiets à la perspective de se retrouver un jour victime d’une fusillade qui surviendrait dans leur quartier ou dans l’espace public.

Sept meurtres en huit mois

Depuis le début de l’année, Whitehorse connaît une flambée de violence assortie d’un nombre important de meurtres. Rien qu’à Whitehorse, cinq personnes ont été assassinées depuis le mois de janvier. Deux autres meurtres ont été commis au territoire, portant à sept le nombre de morts violentes.

La police demande à toute personne qui aurait quelque information à partager de bien vouloir contacter au plus vite la GRC de Whitehorse. Les informations peuvent aussi être fournies par l’intermédiaire d’Échec au crime.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *