Accueil » À la une » Une nouvelle directrice générale à la tête de l’organisme Les essentielles

Une nouvelle directrice générale à la tête de l’organisme Les essentielles

Roselyne Gagné-Turcotte

L’organisme, maintenant situé sur la 3e avenue à Whitehorse, vient tout juste de compléter son équipe. Originaire de Val-d’Or, au Québec, Laurence Rivard prend les rênes du groupe Les essentielles à titre de directrice générale.

Laurence Rivard occupe le poste de direction de l’organisme Les essentielles depuis le début du mois d’octobre. Photo : Guillaume Riocreux.

 

« Je suis vraiment très heureuse de ce nouveau défi. Mais avant toute chose, je me dois de lever mon chapeau à Camille Lebeau, qui a tenu le fort l’été dernier en assurant l’intérim », indique la nouvelle directrice. Rappelons qu’Émilie Dory, anciennement en charge du poste aujourd’hui occupé par Mme Rivard, n’était plus employée de l’organisme depuis le mois de juin.

Diplômée d’un baccalauréat en biologie et d’un certificat en journalisme, c’est à Montréal que Laurence Rivard a pris goût aux initiatives communautaires. « À Montréal, j’ai travaillé dans un petit organisme d’urbanisme à échelle humaine », note cette dernière. L’emploi de celle-ci consistait alors à promouvoir une rue spécifique de Montréal et d’y « emmener de l’action ». « Ce que j’ai vraiment apprécié, et que je pense retrouver dans ma nouvelle position, c’est le fait de toucher à tout. Quand on travaille dans un petit organisme, chaque jour est différent », explique-t-elle.

26 ans d’engagement et d’inclusion auprès des Franco-Yukonnaises

Fondé en 1995, le groupe Les essentielles vise à représenter les intérêts des femmes francophones du Yukon et à offrir à ces dernières des opportunités d’épanouissement.

Pour encourager les Franco-Yukonnaises dans le développement de leur potentiel, l’organisme à but non lucratif propose plusieurs activités, dont des ateliers portant sur une multitude de sujets variés et offre, de façon plus générale, un lieu pour échanger et prendre part à la société.

Parmi les projets phares du groupe se trouve le programme pour les nouveaux parents. Depuis la fin de l’été 2021, c’est Claire Amiotte qui occupe le rôle de coordinatrice pour le programme Mamans, papas et bébés en santé.

Le programme vise par ailleurs à offrir des services gratuits aux futures mamans et à leur famille durant la grossesse et la période post-partum. Ces services comprennent entre autres l’accès aux services d’une diététicienne certifiée, un soutien à l’allaitement maternel ainsi que l’accès à un centre de ressources sur différents thèmes de la périnatalité.

De l’action dans les nouveaux locaux

Un an après son déménagement, l’organisme mobilise ses efforts pour faire la promotion de ses nouveaux locaux. « On travaille très fort à promouvoir les services et à faire en sorte que les gens se déplacent pour découvrir l’endroit, indique la directrice. On veut profiter de nos grands nouveaux locaux, ça ne fait pas longtemps qu’ils ont été aménagés. En offrant plus d’ateliers et d’activités en présentiel qui mettent notre nouvel espace en valeur, on souhaite diversifier notre public. »

Désormais situé au 3089 de la 3e avenue à Whitehorse, l’endroit est équipé d’une salle de jeu et d’allaitement, d’une cuisine, d’un espace d’échange de vêtements de bébé et de maternité, et de quatre bureaux.

« L’un de nos objectifs est d’accueillir plus de femmes sans rendez-vous qui veulent par exemple profiter de notre service de friperie ou encore qui ont besoin d’une salle d’allaitement. Ces services sont offerts en tout temps durant les heures d’ouverture! », se réjouit Laurence Rivard.

Programmation festive

La programmation de l’organisme Les essentielles s’annonce haute en couleur. Pour l’Halloween, par exemple, l’organisme prévoit un atelier de maquillage mère-ado, durant lequel les mères seront appelées à maquiller le visage de leur fille, et vice-versa. Une projection cinéma sur le thème de l’Halloween est aussi prévue pour l’événement.

Plus de détails quant aux programmes, ateliers et activités peuvent être obtenus en consultant le site Web ou la page Facebook de l’organisme.

Initiative de journalisme local – Réseau.presse – L’Aurore boréale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *