Accueil » Éditorial » Une concurrence loyale

Une concurrence loyale

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Thibaut Rondel

L’entrée de Save-On-Foods sur le marché yukonnais a été saluée par de nombreux consommateurs visiblement lassés de l’hégémonie des enseignes du groupe Loblaws. Si l’on a tort d’espérer une féroce guerre des prix ou un relèvement manifeste du pouvoir d’achat, il reste toutefois que le marché de la distribution alimentaire est désormais soumis aux règles d’une certaine concurrence. Au-delà des prix, les consommateurs croient notamment à une chance d’obtenir une amélioration du service à la clientèle et une offre de produits renouvelée.

L’implantation d’un nouveau supermarché à Whitehorse profitera également à l’économie yukonnaise puisque la stratégie d’expansion de Save-On-Foods s’accompagne de la création de plus de 200 emplois, dont près de la moitié à temps plein. Ainsi, la phase de recrutement massif ayant précédé l’inauguration de l’enseigne a déjà fait de l’établissement l’un des plus gros employeurs du Yukon.

Le nouveau supermarché Save-On-Foods de Whitehorse. Photo : Thibaut Rondel

Le nouveau supermarché Save-On-Foods de Whitehorse. Photo : Thibaut Rondel


Mais alors que le Yukon importe déjà depuis le Sud près de 95 % de ses denrées alimentaires, la question se pose aujourd’hui de savoir si ce développement de la grande distribution est réellement compatible avec les ambitions du gouvernement du Yukon de doter le territoire d’une solide stratégie alimentaire locale.

À cet effet, les exploitations agricoles yukonnaises et les petits producteurs locaux avaient été consultés il y a deux ans par le gouvernement du Yukon. Aujourd’hui, force est de constater que la multiplication du nombre de supermarchés ne semble pas peser plus que de raison sur la santé du secteur.

Les éleveurs et les exploitations agricoles yukonnaises ont été placés au cœur d’un plan de cinq ans visant à les soutenir dans la production et la distribution de légumes, de viandes et d’autres biens alimentaires, selon le ministère de l’Énergie, des Mines et des Ressources à l’origine de la stratégie.

Dans l’éthique comme dans la pratique, tout oppose pourtant les grandes surfaces aux petits producteurs et aux distributeurs locaux. Mais considérant la spécificité du Yukon, ces deux systèmes antagonistes ont tout intérêt à renforcer leur coopération pour s’assurer d’un développement harmonieux.

On trouve déjà de temps à autre plusieurs produits typiquement yukonnais dans les allées des deux supermarchés Loblaws, à l’instar des légumes de la Yukon Grain Farm, située à 25 km au nord de Whitehorse. Plusieurs producteurs ont par ailleurs déjà recours aux services de distribution de l’établissement spécialisé Farmer Robert’s. La ferme Mandalay, quant à elle, vient d’annoncer une transition semi-industrielle et la mise en vente imminente et quotidienne de près de 2 000 œufs dans plusieurs supermarchés yukonnais.

Save-On-Foods a bien compris les bénéfices de telles associations et a annoncé vouloir miser sur cette stratégie de distribution de façon significative à Whitehorse. Ce faisant, la marque compte ainsi apporter la preuve qu’elle sait s’implanter localement tout en respectant les petits producteurs du coin. Cette démonstration de courtoisie lui permettra en toute logique de faire grandir le capital sympathie qu’elle a déjà naturellement acquis auprès de la population par la seule grâce de son nouveau bâtiment propre et rangé.

Les petits producteurs, quant à eux, pourront profiter de l’expertise du distributeur et leurs produits bénéficieront d’une visibilité et d’un meilleur achalandage sur le marché yukonnais.

Les prix affichés ne feront certainement pas concurrence aux tarifs rendus possibles par le recours aux habituelles centrales d’achat. Cependant, la traçabilité et la qualité des produits ont aujourd’hui une valeur unique. Espérons que les Yukonnais le comprennent.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *