Accueil » Actualités » Une aide financière pour les entrepreneurs touristiques

Une aide financière pour les entrepreneurs touristiques

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Thibaut Rondel

Dans le cadre du soutien financier accordé par l’Agence canadienne de développement économique du Nord (CanNor) à l’Association franco-yukonnaise (AFY), un projet d’aide aux entrepreneurs touristiques yukonnais vient d’être lancé au territoire.

Plusieurs bourses allouées

Sur les 108 000 dollars promis par CanNor le 10 avril dernier, un total de 50 000 dollars sera distribué aux entrepreneurs qui souhaitent développer ou améliorer un produit ou un service touristique bilingue.

Rick Karp, Angélique Bernard et Ryan Leef lors de l'annonce de financement touristique au mois d'avril dernier. Photo Archives A.B.

Rick Karp, Angélique Bernard et Ryan Leef lors de l’annonce de financement touristique au mois d’avril dernier. Photo Archives A.B.

Le service tourisme de l’AFY souhaiterait idéalement pouvoir soutenir plusieurs entrepreneurs grâce à des bourses d’un montant compris entre 5 000 et 15 000 dollars. Le cas échéant, un entrepreneur dont le projet présente un potentiel intéressant pourrait se voir allouer plus que ce qu’il demande, puisque le but ultime vise à distribuer tout l’argent.

« Notre but vise à augmenter le bilinguisme des services et des produits offerts dans le secteur touristique », explique Sophie Gauthier, gestionnaire en développement touristique à l’AFY. « Les dossiers peuvent être déposés en français ou en anglais, et un comité de sélection composé d’acteurs de l’industrie touristique m’aidera à effectuer la sélection des projets. »

Aide aux entrepreneurs établis

La compétition s’adresse donc autant aux entrepreneurs francophones qu’anglophones, mais l’obtention d’une aide sera bien entendu sujette à plusieurs critères. Par exemple, ne seront pas concernés les projets de promotion, les nouveaux entrepreneurs ou ceux dont les projets demandent la formation de personnel ou l’embauche de ressources humaines. Les bourses ne visent en effet qu’à soutenir des entrepreneurs bien établis dans la toute première phase de développement de leurs projets. Ceux-ci doivent notamment engendrer des retombées positives pour l’industrie du tourisme au Yukon et les produits ou services qui y sont liés devront être accessibles au moins deux ans.

« Il faut que la personne soit en mesure de déposer son rapport annuel de l’année passée, car nous voulons nous assurer que le niveau de risque n’est pas trop élevé », explique Sophie Gauthier. « De leur côté, les entrepreneurs retenus devront également fournir un certain montant, car le financement ne couvrira qu’un maximum de 80 % du coût total du projet. »

Les entrepreneurs intéressés par cette initiative peuvent déposer leur proposition de projet entre le 7 et le 27 octobre. La signature des ententes aura lieu la semaine du 18 novembre. La fin du développement de projets a été fixée au 31 mars 2014.

D’autres projets sur les rails

Le reste du financement accordé par CanNor a servi à réaliser une étude relative au développement d’un programme d’accueil chez l’habitant. Le rapport de la consultante responsable de l’étude, Mme Stéphanie Chevalier, devrait être finalisé rapidement. Ce programme serait proposé aux voyagistes, aux grossistes ainsi qu’aux agences de voyages qui ont récemment émis la volonté d’offrir ce type d’expérience à de petits groupes de touristes.

L’Association franco-yukonnaise a également annoncé qu’elle utiliserait une partie du financement de CanNor pour mettre sur pied des visites de familiarisation à l’intention des acteurs de l’industrie touristique québécoise et des médias francophones. Cette démarche visera à promouvoir le potentiel touristique du Yukon.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0


Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *