Accueil » Actualités » Un Yukon polyglotte

Un Yukon polyglotte

Un Yukon polyglotte

Afin de préserver les langues autochtones de l’oubli, un résident du Yukon propose aux employés des gouvernements autochtones de parler leurs langues traditionnelles au bureau. Selon Gary Johnson, qui parle le tlingit, l’autonomie politique dont jouissent ces gouvernements leur permettrait d’imposer cette mesure. Une employée du ministère de l’Éducation du Yukon, ainsi que la commissaire aux langues officielles des TNO ont appuyé l’idée de M. Johnson. Plusieurs idées sont à l’étude et les Pre-mières nations envisageraient également l’utilisation de panneaux d’information bilingues dans les rues et les commerces.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *