Accueil » Actualités » Scène locale » Un regard sur la saison touristique yukonnaise

Un regard sur la saison touristique yukonnaise

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Nelly Guidici

Les premiers touristes à faire une halte au Centre d’information touristique de Whitehorse marquent généralement le début de la saison touristique. Cette année, elle a commencé au début du mois de mai. Marie Desmarais, francophone originaire de la Saskatchewan et installée depuis plus de 25 ans au territoire, accueille du lundi au vendredi les visiteurs.

Jeannie Kornelsen (à gauche), germanophone et Marie Desmarais, francophone, vous accueillent avec le sourire au Centre d’information touristique de Whitehorse du lundi au vendredi. Photo : Nelly Guidici.

Jeannie Kornelsen (à gauche), germanophone et Marie Desmarais, francophone, vous accueillent avec le sourire au Centre d’information touristique de Whitehorse du lundi au vendredi. Photo : Nelly Guidici.

Bilingue, Mme Desmarais précise que les demandes en français se font de plus en plus nombreuses. « Je réponds en français tous les jours, y compris par courriel et par téléphone. »

Il semble que le nombre de demandes des touristes en français se soit accru, originaires du Québec, de la France ou de la Belgique, les visiteurs francophones se montrent toujours agréablement surpris de voir qu’un service en français est offert à Whitehorse. Curieusement, Mme Desmarais a remarqué que les francophones ne s’arrêtent jamais très longtemps à Whitehorse, car ils veulent voir un maximum d’endroits au territoire et au-delà. « Ils viennent ici et ils veulent tout voir : le Yukon, l’Alaska et même le Canada en entier! »

Une liste des attractions et des activités

Une liste des musées, attractions, des galeries d’art et des activités proposées en ville est distribuée à chaque visiteur. En cours de traduction en français, cette liste variée de cinq pages propose par exemple une visite au Centre d’interprétation de la Béringie ou un arrêt à la Galerie d’art 22, en passant par une visite guidée du canyon Miles et de Canyon City organisée par la Société de conservation du Yukon.

Les possibilités sont donc nombreuses et offrent des idées d’activités pour toutes les catégories d’âges et types d’expériences recherchées.

Mme Desmarais précise que la panoplie de touristes qui visitent le centre d’information est vaste et leurs intérêts également. « Les intérêts des visiteurs sont très variés et c’est pourquoi nous avons fait en sorte que la liste que nous leur donnons soit la plus complète possible. »

Du succès pour le programme du Passeport de l’or yukonnais

Ce programme dont la promotion est faite également au Centre d’information touristique de Watson Lake permet aux visiteurs de découvrir des endroits comme des musées ou des centres culturels des Premières nations dans tout le territoire du Yukon. À chaque visite, un tampon est apposé sur le document qui, comme son nom l’indique, ressemble à un vrai passeport. Lorsque le document contient au moins dix tampons, le visiteur peut participer à un tirage au sort effectué à la fin de la saison touristique et remporter une petite quantité d’or. Comme le souligne Mme Desmarais, l’initiative a du succès. « Nous faisons systématiquement la promotion de ce programme, car il est très populaire auprès des touristes. »

Des services en français

Pour cette saison 2014, un service en français est donc proposé au Centre d’information touristique de Whitehorse et Dawson. Un kiosque est également présent dans le hall de l’Aéroport international Erik Nielsen à Whitehorse où une personne bilingue offre ses services. Dans la petite communauté de Beaver Creek, de l’information dans les deux langues officielles est également proposée. Les services en français sont donc bien présents au territoire. Le Centre d’information touristique de Whitehorse qui a ouvert ses portes au centre-ville en 2006 s’apprête à fêter 1 million de visiteurs depuis les huit dernières années. Je vous invite donc à rester à l’écoute au mois de juillet afin de découvrir plus en détail la célébration à venir.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0


Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *