Accueil » Actualités » Un projet de Société Alzheimer pour le Yukon

Un projet de Société Alzheimer pour le Yukon

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook10Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Delphine Bouteiller

Céline Yergeau, propriétaire et éducatrice de la garderie Les petits anges de Céline, ne se soucie pas seulement du bien-être des jeunes enfants dont elle s’occupe. Elle a pour projet d’offrir de réelles ressources aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et à leurs proches aidants. « Plusieurs personnes qui savent ce que j’ai vécu venaient me poser des questions. J’ai donc commencé à m’intéresser à ce qui était proposé au Yukon, s’il y avait une Société Alzheimer, et finalement, il n’y a rien… Il n’y a rien », déclare Céline.

Combler un manque de soutien adapté

Confrontée à la maladie d’un parent pendant plusieurs années, Céline Yergeau s’est très vite tournée vers Alzheimer Canada. Cette société nationale soutient des initiatives visant à alléger les conséquences personnelles et sociales liées à la maladie d’Alzheimer tout en soutenant la recherche médicale.

« Au Québec, j’ai été vice-présidente de la Fédération québécoise des Sociétés Alzheimer. […] Lorsque je suis arrivée ici, Alzeimer Canada m’a référée en Colombie-Britannique. Eux ne veulent rien savoir du Yukon, ils ne veulent pas nous prendre en charge. À partir de là, je me suis dit OK, on démarre », précise Céline.

Photo : Pixabay

Photo : Pixabay


À ce jour, au Yukon, les personnes qui souffrent de la maladie d’Alzheimer peuvent bénéficier des services de travailleurs sociaux. Ces assistants à la personne offrent une aide pour le maintien à domicile, mais ne sont pas nécessairement formés aux soins spécifiques que demande la maladie ou encore aux conséquences qu’elle implique.

Une initiative en cours de développement

Un premier conseil d’administration a été nommé pour la création de la société, constitué de Patricia Brennan, Philippe Cardinal, Johanne Moreau et Roxanne Thibaudeau. « J’ai pris la présidence pour la première année pour mettre mes connaissances à profit. Par la suite, je vais assister la personne qui voudra prendre la présidence. », indique Céline.

La mission principale dont souhaite se doter la société est de donner du support aux familles.

« Le support, c’est l’information, le soutien, expliquer ce qu’est la maladie, prêter des livres, aider les familles à adapter leur maison », précise la présidente.

Celle-ci souhaite également offrir des occasions de formation aux futurs employés en partenariat avec le Québec qui est actuellement très avancé sur le sujet. Céline Yergeau souhaite solliciter le gouvernement du Yukon pour assurer au moins un quart du financement. Des collectes de fonds et des dons devront constituer l’apport financier complémentaire de la société.

Selon Céline Yergeau, il est important de connaître les besoins de la communauté yukonnaise avant de proposer des projets. Elle envisage dans un premier temps de rencontrer plusieurs partenaires médicaux du Yukon.

« Je ne veux pas dédoubler ce qui est fait, je veux qu’on s’assemble », déclare Céline.

Alzheimer Canada sera un partenaire de choix pour l’organisation de collectes de fonds ou encore pour l’envoi de matériel. Une consultation publique sera aussi organisée cet automne afin de connaître les besoins réels de la population.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook10Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *