Accueil » Actualités » Un projet de petites maisons pour les personnes vulnérables

Un projet de petites maisons pour les personnes vulnérables

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Nelly Guidici

L’organisation Blood Ties Four Directions dont la mission est de permettre aux personnes qui sont aux prises avec des problèmes de santé ou de logement de vivre dans la dignité a un nouveau projet d’habitation. En effet, l’organisme souhaite construire cinq petites maisons, sur le principe des tiny houses, sur le lot situé à l’angle de la 6e Avenue et de la rue Jarvis dont il a fait l’acquisition récemment.

« L’objectif de ce projet est de simplifier la vie des gens que nous aidons et de leur permettre de vivre dans le confort et la dignité », explique Patricia Bacon, directrice de l’organisation.

Une présentation du projet devant le conseil municipal

Le 4 décembre dernier, Mme Bacon a présenté le projet devant le conseil municipal de la ville de Whitehorse. En effet, le lot est actuellement destiné à un maximum de quatre petits logements. Or, ce sont bien cinq maisons que l’organisme souhaite construire et pour ce faire, le conseil municipal doit accepter de revoir la réglementation pour la parcelle en question et autoriser la construction de cinq logements.

Illustration : fournie

Illustration : fournie


Lors de la présentation et de la lecture, le conseil municipal s’est montré enthousiaste et n’a pas exprimé de réserves : « J’espère que ça sera accepté, car je pense que c’est un bon projet et nous avons besoin de projets de logements dans notre communauté pour les personnes sans domicile fixe », précise Mme Bacon.

Si le projet est finalement accepté par le conseil municipal, une lecture publique aura lieu le 15 janvier 2018 et un vote final sera prévu le 29 janvier. Lors de la lecture publique, les citoyens pourront s’exprimer sur ce sujet et faire part de leurs remarques.

Un premier essai réussi avec la maison Steve Cardiff

De 2012 à 2016, la maison de transition Steve Cardiff a remporté un franc succès. Construite sur le modèle d’une petite maison, elle a cependant dû être démontée et mise en dépôt. Le propriétaire de la parcelle sur laquelle elle était installée a décidé l’année dernière de développer son propre projet d’habitation. Mme Bacon souhaite remonter cette maison sur la nouvelle parcelle et en ajouter quatre autres afin de créer une petite communauté.

« Nous voulons que chaque personne se sente en sécurité dans son logement et nous pensons que ce modèle est adapté parce que chaque personne aura sa propre maison avec un petit espace privatif, mais elles auront aussi des espaces extérieurs en commun; elles se connaissent toutes et s’aident les unes les autres. »

Conçue pour une personne, chaque maison sera entièrement meublée par Blood Ties Four Directions. Contrairement à la maison de transition Steve Cardiff qui accueillait les résidents pour une période maximum d’un an, ces petites maisons seront disponibles tant que le programme d’accompagnement proposé par l’organisme fonctionne pour la personne. En d’autres termes, c’est vraiment une solution permanente de logement qui est apportée ici.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *