Accueil » À la une » Un livre pour enfants typiquement yukonnais

Un livre pour enfants typiquement yukonnais

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook5Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Émylie Thibeault-Maloney

Un livre pour enfants dont l’histoire se déroule au Yukon vient d’être publié aux Éditions Des Plaines. Noé et Grand-Ours : une aventure au Yukon raconte l’histoire d’un petit avion et de son pilote qui effectuent des livraisons à travers le territoire. Ce duo des plus serviables n’hésite pas à modifier son parcours au gré de la météo et des besoins des habitants. L’auteure Danielle Marcotte explique que son livre est « une célébration de l’amitié et de l’entraide ».

Le livre Noé et Grand-Ours : une aventure au Yukon est disponible chez Mac’s Fireweed ainsi que dans des librairies québécoises comme Archambault et Renaud-Bray. Photo fournie

Le livre Noé et Grand-Ours : une aventure au Yukon est disponible chez Mac’s Fireweed ainsi que dans des librairies québécoises comme Archambault et Renaud-Bray. Photo fournie


En écrivant ce livre, l’auteure souhaitait rendre hommage à son fils qui a piloté un avion seul pour la première fois à l’âge de 16 ans, avant même de pouvoir conduire une automobile. « Ce livre est un hommage à mon fils […] et à tous les jeunes qui, comme lui, aiment à la fois les aventures palpitantes et les avions, mais désirent aussi être utiles à leur prochain et contribuer à faire de leur communauté un meilleur endroit », déclare-t-elle.

Les Premières nations à l’honneur

Dans le récit, le pilote Grand-Ours et son avion Noé font escale à Dawson où une grand-mère de la Première nation Vuntut Gwitchin, en pleine préparation de banique, fait livrer un onguent fait maison à sa petite-fille coincée sur le lac Laberge avec son chien blessé.

L’auteure tenait à honorer les Premières nations du Yukon, puisque selon elle, elles sont « ce que le territoire a de plus distinctif et original ». Elle explique : « Pour moi, le mot Yukon (lui-même un mot amérindien) évoque d’abord ses habitants de souche, puis ses arrivants récents, et enfin la majesté de ses paysages. »

Le livre fait également un clin d’œil à Air North; la compagnie aérienne fête son 40e anniversaire cette année.

« Les Premières nations sont au Yukon depuis au moins 24 000 ans, d’après les dernières études sur les grottes d’Old Crow. De plus, elles représentent le quart de la population contemporaine et l’une d’entre elles possède plus de 40 % des parts du transporteur régional, Air North (c’est un livre sur les avions après tout!). Sans compter tous les immeubles et objets d’art amérindien dans le territoire qui rappellent leur longue appartenance et qui marquent le regard des touristes et des habitants modernes. Impossible vraiment de ne pas au moins souligner leur présence si on veut présenter le Yukon au reste du Canada! », ajoute-t-elle.

D’animatrice à auteure jeunesse

Maintenant retraitée, Danielle Marcotte a fait carrière à Radio- Canada, où elle a été tour à tour recherchiste, journaliste, animatrice et réalisatrice. Son expérience lui a permis d’acquérir divers outils qui l’ont aidée à entrer dans le monde de l’écriture jeunesse. Elle a également eu l’occasion de faire deux émissions en direct de Whitehorse. L’idée de mettre sur papier une histoire qui se déroule au Yukon allait de soi pour l’auteure britanno-colombienne.

« Les petits Canadiens connaissent très peu leur pays et encore moins le Grand Nord. J’aimerais qu’ils les découvrent grâce à Noé et Grand-Ours et qu’ils continuent de penser que l’entraide communautaire est une bien belle chose », conclut Mme Marcotte.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook5Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *