Accueil » Actualités » Un début d’année difficile pour les trafiquants de drogue

Un début d’année difficile pour les trafiquants de drogue

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Thibaut Rondel

La veille du jour de l’An, la GRC et le Bureau de la sécurité des collectivités et des quartiers (SCAN) ont procédé à trois interventions coordonnées pour contrer des activités illégales ou criminelles qui se déroulaient dans trois logements de la résidence Skyline, sur le boulevard Lewes à Riverdale.

« Les enquêtes coordonnées effectuées par le SCAN et la GRC ont permis de prendre des mesures pour lutter contre des activités incessantes liées au trafic de drogues à Whitehorse », a déclaré le ministre de la Justice, Brad Cathers.

Les autorités ont saisi du crack, de la marijuana et de l’argent lors d’une série de perquisitions menées dans le quartier de Riverdale, le 31 décembre dernier. Photo: GRC

Les autorités ont saisi du crack, de la marijuana et de l’argent lors d’une série de perquisitions menées dans le quartier de Riverdale, le 31 décembre dernier. Photo: GRC

En vertu de la Loi visant à accroître la sécurité des collectivités et des quartiers, les agents du Bureau de la sécurité des collectivités et des quartiers ont remis aux locataires et aux autres occupants un avis d’expulsion. Quant à la GRC, elle a saisi l’équivalent de 10  000 dollars de marijuana, 1 000 dollars de crack et 5 000 dollars en argent liquide. Des accusations au criminel sont en cours d’instance contre quatre des dix personnes arrêtées lors de l’intervention de la GRC.

Wade Belcher, 53 ans et Graham Evans Barnie, 36 ans, tous deux de Whitehorse, sont accusés de possession de marijuana dans le but d’en faire le trafic. Robert Farr, 41 ans, de Dawson, est également accusé pour ces faits. Originaire d’Alberta, Ahmed Bashir Ahmed, 27 ans, est quant à lui accusé de possession de cocaïne dans le but d’en faire le trafic. Une autre personne, Augusto Joseph Duminuco, 26 ans, de Surrey en Colombie-Britannique, a été arrêtée pour trafic de cocaïne.

« Durant leur enquête, les agents du SCAN ont recueilli des preuves indiquant que les logements étaient utilisés régulièrement pour le trafic de drogues. Nous nous sommes ensuite appuyés sur les renseignements que le SCAN nous a transmis pour mener notre propre enquête », a indiqué l’inspecteur Archie Thompson de la GRC. « Voilà un bel exemple de collaboration entre organismes ayant pour but de faire cesser des activités illicites qui se déroulent dans nos collectivités. »

Le SCAN a entrepris une enquête après avoir reçu des plaintes de citoyens préoccupés. Celle-ci a permis de confirmer que des personnes effectuaient de courtes et fréquentes visites aux logements, et ce, à toute heure du jour. Les échanges de drogue et d’argent y étant faits ouvertement, tout comme d’autres activités en lien avec le trafic de drogues.

« Le succès de cette enquête est attribuable aux renseignements fournis par des citoyens et au travail diligent de nos enquêteurs au cours des mois précédents », a souligné le directeur du Bureau de la sécurité des collectivités et des quartiers, M. Jeff Ford. « Les Yukonnais ont un rôle important à jouer pour rendre nos collectivités plus sûres. En 2015 seulement, nous avons mené des enquêtes relativement à 60 plaintes du public concernant des activités illicites dans des propriétés, et pris des mesures dans onze cas. »

Au cours de l’enquête du SCAN, on a aussi constaté des infractions à des règlements municipaux et aux codes de sécurité et de prévention des incendies, dont plusieurs mettaient en danger la sécurité du bâtiment et de ses occupants. Les services de réglementation de la Ville de Whitehorse et le Service d’incendie inspecteront l’immeuble à logements et conseilleront le propriétaire quant à la façon de résoudre les problèmes.

Les personnes qui ont des préoccupations au sujet d’activités illicites qui ont lieu dans leur quartier peuvent déposer une plainte de façon confidentielle au Bureau de la sécurité des collectivités et des quartiers, en composant le (867) 456-SCAN (7226) ou, sans frais au Yukon, le 1 866-530-7226, ou encore en utilisant le formulaire de dépôt de plainte en ligne.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0


Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *