Accueil » Actualités » Un colloque sur la petite enfance

Un colloque sur la petite enfance

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Marie-Hélène Comeau

Des conférenciers du Québec viendront au Yukon au mois d’octobre afin d’offrir une formation en petite enfance répondant aux besoins et aux réalités de la communauté franco-yukonnaise.

Cet événement de trois jours est le fruit d’une collaboration entre la Garderie du petit cheval blanc et la Commission scolaire francophone du Yukon (CSFY).

Les organisatrices du colloque franco-yukonnais (de g. à dr.) : Maud Caron, Jocelyne Isabelle, Julie Dessureault et Geneviève Tremblay. Photo : Marie-Hélène Comeau

Les organisatrices du colloque franco-yukonnais (de g. à dr.) : Maud Caron, Jocelyne Isabelle, Julie Dessureault et Geneviève Tremblay. Photo : Marie-Hélène Comeau


Le projet a été rendu possible grâce au soutien financier du gouvernement du Yukon et du Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes (SAIC), et c’est la première fois qu’un tel événement se tiendra au sein de la francophonie yukonnaise.

Habituellement, le corps enseignant francophone des écoles ou les éducateurs de la Garderie du petit cheval blanc doivent se déplacer à l’extérieur du territoire afin d’avoir accès à des formations en petite enfance dans leur langue.

Dans ce contexte, les coûts de déplacement et les frais d’hôtel rendent difficile, voire impossible, pour des organismes comme la garderie de bénéficier de ce type de formation.

« Dans le passé, il y a eu parfois des formations en français qui ont été données à des éducatrices au Yukon, mais elles se faisaient bien souvent de façon bénévole et seulement quelques-unes pouvaient y assister. Avec ce colloque, ce sera tout le personnel de la garderie qui y assistera », se réjouit la directrice par intérim de la Garderie du petit cheval blanc, Jocelyne Isabelle.

Mme Isabelle précise que les parents des enfants inscrits à la garderie ont accepté que l’organisme puisse fermer ses portes pendant une journée afin de permettre à tout le personnel d’y assister.

Grandir avec humour

Au total, trois conférenciers prendront tour à tour la parole du 12 au 14 octobre à l’hôtel Gold Rush Inn. Il y aura tout d’abord l’humoriste Émilie Ouellette qui établira un parallèle entre le développement de l’enfant et le développement de l’humour.

« Ma formation en travail social m’a amené à travailler […] en milieu scolaire en adoptant une approche humoristique propre à ma nature », explique la conférencière. « Plus tard, j’ai fait ma formation à l’École de l’humour et c’est naturellement que j’ai pu mélanger ces deux formations, l’une teintant l’autre. »

Émilie Ouellette offre cet atelier depuis plus de cinq ans à différents organismes.

Pour sa part, Isabelle Vinet, administratrice du Centre pour le développement des jeunes du Centre de psychoéducation du Québec, présentera le programme Fluppy. Ce dernier vise la prévention de la violence et du décrochage par la promotion des habiletés sociales, de la résolution de problèmes, de la gestion des émotions et du contrôle de soi.

Enfin, Paule Dionne, psychoéducatrice et formatrice à CASIOPE, abordera notamment le thème du développement des stratégies visant à susciter la collaboration des parents.

« Ce sont vraiment nos conférencières coups de cœur que nous présentons aux gens du Yukon », confie Geneviève Tremblay, la coordonnatrice aux services à la petite enfance et aux familles multilingues de la CSFY.

L’an dernier, Mme Tremblay était partie en mission exploratoire au Québec avec Jocelyne Isabelle afin de consulter différents organismes et intervenants spécialisés dans le domaine.

« Accoucher de rire »

Dans le cadre du colloque, la conférencière Émilie Ouellette fera place en soirée à l’humoriste. Elle présentera son spectacle « Accoucher de rire » au Centre de la Béringie, le jeudi 12 octobre.

Il s’agit d’un spectacle d’humour sur les hauts et les bas de la vie parentale qu’elle présente depuis plusieurs années au Québec et ailleurs au pays. En passant par la grossesse, l’accouchement, l’allaitement et l’éducation, aucun sujet n’est traité de façon banale.

« Depuis que j’ai des enfants, j’ai le goût d’en parler et de partager mes expériences à d’autres parents à travers l’humour », explique cette mère de quatre enfants. « C’est un spectacle très rassembleur basé sur l’autodérision. Nous rirons avec humour et amour sur l’expérience d’être parents », confie-t-elle.

On peut faire l’achat des billets à la Commission scolaire, à l’Association franco-yukonnaise, à la Garderie du petit cheval blanc ainsi qu’à l’école Émilie-Tremblay (les lundis de 15 h 15 à 16 h 15).

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *