Accueil » À la une » Un cinéaste yukonnais gagne le prix de la Course des régions pancanadienne

Un cinéaste yukonnais gagne le prix de la Course des régions pancanadienne

Maryne Dumaine

Jonathan-Serge Lalande a remporté deux prix lors de la Course des régions pancanadienne. Au-delà de ces récompenses, c’est bien le Territoire que l’artiste-cinéaste a souhaité faire rayonner à travers son œuvre.

Le cinéaste Jonathan-Serge Lalande a reçu le prix Coup de coeur de la Course des régions pancanadienne. Son documentaire de huit minutes, intitulé La ruée vers l’art culinaire, met de l’avant les relations entre le monde agricole au Yukon et leurs clients locaux.
Photo : Facebook de Jonathan-Serge Lalande

La Course des régions

La Course des régions est née initialement d’un concours pour cinéastes émergents au Québec. Désormais, 21 régions, d’un océan à l’autre, sont impliquées. L’événement vise à créer des liens entre les cinéastes issus du Québec et de la francophonie canadienne. Chaque année, la Course des régions invite les cinéastes de la relève à participer à une expérience créative unique.

Véritable tremplin, cette compétition offre l’opportunité de vivre une expérience terrain de réalisation cinématographique. L’événement crée des liens entre les créateurs issus de régions différentes et permet un échange autour de projets de réalisation dans un contexte stimulant.

La mission de la Course est de soutenir concrètement la relève dans la réalisation de courts métrages indépendants. Les cinéastes sélectionnés reçoivent un budget de production et une formation de haut niveau offerte par l’Institut national de l’image et du son (INIS). Chaque participant a le mandat de réaliser un documentaire d’une durée de 5 à 8 minutes, inspiré de son coin de pays.

La ruée vers l’art culinaire

Jonathan-Serge Lalande était le représentant du Yukon pour cette compétition. « Quand j’ai su que je devais faire un documentaire, j’ai beaucoup réfléchi. Avec Robert Brouillette, cela faisait deux ans que nous parlions de faire un documentaire sur les produits d’alimentation faits au Yukon », explique le cinéaste.

Il réalise alors un documentaire de huit minutes qui met de l’avant Sarah Ouelette, agricultrice qui exploite une ferme 100 % biologique aux abords du Lac Laberge ainsi que Robert Brouillette, chef dans un pub local de Whitehorse. La ruée vers l’art culinaire, titre du documentaire, souligne les liens entre les producteurs locaux et les acheteurs commerciaux (notamment les restaurants) ainsi que les défis et les enjeux pour eux, au Yukon. On y sent le dynamisme, la passion, mais surtout, le soutien communautaire, l’entraide, et une connivence authentique entre les producteurs agricoles et leurs clients.

Une expérience enrichissante

Grâce à ce documentaire, qu’il réalise seul, Jonathan-Serge Lalande a gagné le prix Coup de cœur de la course pancanadienne. Il remporte également un prix honorifique pour la qualité et l’innovation déployées dans la réalisation de ses « vlogs » (journaux de bord sous format vidéo, réalisés trois fois tout au long de l’expérience de la Course). « J’ai voulu rendre les “vlogs” plus dynamiques, et y inclure le Yukon », ajoute-t-il.

De cette expérience, M. Lalande a beaucoup appris. « Avant de participer [à la Course], j’avais l’habitude de n’être que derrière la caméra. Grâce à la réalisation des “vlogs”, j’ai beaucoup cheminé et j’ai gagné en confiance », dit-il, désormais plus à l’aise, avant de mentionner que les « vlogs » sont disponibles en ligne pour les intéressés. « C’était vraiment une belle expérience » conclut-il, souriant.

Tourné vers l’avenir

Ce documentaire de huit minutes trottait dans la tête du cinéaste depuis plusieurs années. Il pense donc déjà à en faire une version plus longue, et à soumettre son court métrage à des concours. Le prochain projet serait probablement une projection grand public. Restons donc à l’affût.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *