Accueil » Actualités » Un accueil personnalisé pour les stagiaires en santé au Yukon

Un accueil personnalisé pour les stagiaires en santé au Yukon

Une dizaine d’étudiantes et étudiants participent chaque année à un stage bilingue ou en français dans le domaine de la santé et des services sociaux au Yukon grâce à l’initiative Communauté d’accueil pour les stagiaires bilingues des domaines de la santé et des services sociaux.

Stéphanie Bourret planifie l’accueil des stagiaires grâce à une stratégie personnalisée incluant une rencontre « prédépart », une présentation des attraits et des opportunités de bénévolat, du mentorat et un tour de la communauté.
Photo : Julien Latraverse

Le projet est le fruit d’une collaboration entre l’Association franco-yukonnaise (AFY) et le Partenariat communautaire en santé (PCS). Ceux-ci accompagnent les étudiantes et étudiants de partout au Canada dans la préparation de leur stage clinique en milieu éloigné. L’objectif de ce projet est de recruter et de retenir des stagiaires et de faciliter leur intégration sur les lieux de stages au Yukon.

L’AFY et le PCS s’engagent à soutenir les stagiaires dans cette transition, et l’accompagnement débute bien avant leur arrivée au Yukon. Par exemple, la gestionnaire en formation à l’AFY, Stéphanie Bourret, procède à des rencontres préparatoires via Skype ou au téléphone. Ceci permet de fournir « un accueil personnalisé » à l’individu, en plus de répondre à toutes ses questions et lui permettre de préparer son arrivée au Yukon.

Les organismes supportent les étudiants dans leurs recherches d’appartement ou de chambre. Une tâche devenue complexe, vue « la crise du logement au Yukon », reconnaît Mme Bourret. Pour remédier à cette situation, la gestionnaire se tourne vers un réseau de milieux d’accueil. « On a une banque de personnes qui sont prêtes à accueillir des stagiaires pour leur stage seulement », souligne-t-elle.

Ces « milieux d’accueil » sont une ressource précieuse pour les stagiaires qui ne sont là généralement que pour quelques semaines ou quelques mois. « On est toujours à la recherche de nouveaux milieux », déclare par ailleurs Stéphanie Bourret.

Une autre dimension de ce suivi réside dans la mise en relation entre les professionnels du domaine de la santé et les stagiaires. « C’est un bon moment pour eux de partager avec des gens du domaine », raconte Mme Bourret. « Les professionnels peuvent leur parler des réalités du Yukon en lien avec leur métier », précise-t-elle.

Cette même mise en relation s’effectue avec la communauté francophone du Yukon. Mme Bourret souligne l’importance de l’intégration communautaire. « On les amène faire le tour de l’Association franco-yukonnaise et des divers événements culturels ». Elle raconte aussi avoir présenté à des stagiaires des membres de la communauté partageant une passion commune, comme la photographie.

Cet accueil personnalisé s’apparente « à une petite séduction », admet la gestionnaire en formation, mais il aurait aussi permis de pousser des gens à venir s’installer ici. « Dans notre meilleure année, on a eu trois personnes qui se sont établies », affirme-t-elle. Il est certain que de participer à ce stage encourage les étudiants à agir en tant « qu’ambassadeurs du Yukon » lors de leur retour à l’école, déclare Mme Bourret.

Pour plus de renseignements concernant les carrières en santé : Stéphanie Bourret, 867 668-2663, poste 220 ou sbourret@afy.yk.ca

Ce publireportage est financé par le Consortium national des formations en santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *