Accueil » À la une » Ultramarathon : un nouveau défi sportif au Yukon

Ultramarathon : un nouveau défi sportif au Yukon

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Kelly Tabuteau

Que les amateurs de sensations fortes se préparent! Pour la première fois depuis des années, un ultra- marathon yukonnais verra le jour cet été : le Reckless Raven Yukon 50 mile Ultra and Relay. Deux fois plus long que le Yukon River Trail Marathon, les coureurs devront gravir trois sommets (Haeckle Hill, Fish Lake et Mt McIntyre), traverser forêts et terrains alpins, franchir quelques rivières et faire preuve d’un réel dépassement de soi pour venir à bout des 80 kilomètres que le parcours propose. Une course qui s’annonce difficile, mais au cours de laquelle la communion avec la nature et sa vie sauvage, ainsi que les vues à couper le souffle devront apaiser les douleurs de chaque participant.

Deux Français à l’initiative de cet événement

Installée au Canada depuis seize ans et au Yukon depuis 2009, Virginia Sarrazin est une grande passionnée de course à pied. D’abord sur de petites distances, elle a progressivement augmenté le kilométrage et a finalement pris le départ du marathon de la Yukon Arctic Ultra en 2013. Lors de sa deuxième participation, elle y a rencontré Philippe Mollet.

Virginia Sarrazin sur la ligne d’arrivée de la Squamish Race. Photo: Brian McCurdy Photography

Virginia Sarrazin sur la ligne d’arrivée de la Squamish Race. Photo: Brian McCurdy Photography


Tous deux partagent une envie commune, celle d’organiser un ultramarathon. Il y a trois ans, les deux amis partent sillonner les sentiers à la recherche du tracé de ce qui pourrait être la future grande course de Whitehorse. Un premier parcours de 70 kilomètres voit alors le jour. Il est cependant difficile pour Virginia de trouver une compagnie d’assurance qui accepte de couvrir la course. Il a fallu attendre l’été 2016 pour que le projet soit remis sur les rails.

Lors d’une traversée de la piste Chilkoot à la course, l’instigatrice du projet fait part de son idée à John Carson, le directeur de la programmation de l’association Run for Life. Cet organisme à but non lucratif a comme objectif de promouvoir les activités sportives. Le partenariat se met en place peu avant Noël et depuis, l’équipe organisatrice travaille sans relâche à la programmation de l’événement : allongement du parcours initial, mise en place du site Internet…

« C’est une passion, c’est en eux, c’est inexplicable… »

« Le monde de l’ultratrail est une petite communauté où l’on retrouve souvent les mêmes personnes », avoue Virginia, « celles qui trouvent le moyen de survivre physiquement et mentalement à de telles épreuves. » Cette fois-ci elle ne prendra pas le départ de la couse, mais Philippe, quant à lui, a déjà commencé sa préparation physique. Féru de course à pied depuis plus de vingt ans, il s’est élancé sur la ligne de départ des deux marathons yukonnais en 2015, et aspire maintenant à de plus grandes distances. Heureux que le projet voie enfin le jour, il trouve son harmonie dans le dépassement de soi : « Ce défi est un défi contre moi-même. Après 42 kilomètres, ce sera l’aventure. Je sais que cette course se fera au mental. » Et avec ses 2 360 mètres d’ascension, il faudra en effet garder la tête froide!

On attend pas moins de 50 coureurs individuels et 25 équipes de deux qui prendront le départ de la première édition de la Reckless Raven Yukon le 2 juillet prochain. Les six membres de l’organisation attendent des participants venant de tout le Canada, et même de l’Alaska. Les inscriptions sont ouvertes depuis le 16 janvier et se font directement en ligne, sur le site Internet de la course.

Pour toute question, n’hésitez pas à contacter l’organisation par courriel à recklessraven50@gmail.com

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *