Accueil » Actualités » Tourbillon

Tourbillon

Maryne Dumaine

Ça y est! Le printemps est arrivé. En tout cas, c’est le calendrier qui le dit! Il porte cette année avec lui des tourbillons enneigés, des espoirs et, à l’image des douze derniers mois, son lot d’incertitudes (notamment : « comment allons-nous nous débarrasser de cette neige si elle ne cesse de s’accumuler? »).

Photo : Flickr

 

 

En plus d’amorcer la fin d’une année financière qui n’a connu aucun précédent et de marquer l’anniversaire d’une pagaille sans nom, le mois de mars a apporté aussi une nouvelle printanière de taille : les citoyens et citoyennes seront appelés aux urnes le 12 avril prochain.

Depuis cette annonce du 12 mars dernier, il semble qu’une sorte d’agitation se soit emparée du climat yukonnais : les communiqués et les promesses affluent de tous bords et de tous côtés, les communications gouvernementales sont mises sur la glace…

Travailler pour un journal communautaire, c’est un peu (une fois de plus) être au centre de l’œil du cyclone : on regarde tout ça passer, avec un certain je ne sais comment de calme, en attendant de voir sur quel pied il faudra danser prochainement.

Un tourbillon électoral, c’est surtout un moment propice aux réflexions. Pour voter, il faut s’approprier ce qui nous tient à cœur : quelles sont les priorités pour chacun et chacune d’entre nous? Quelles sont celles de notre communauté? Celle de la francophonie? Tout cela prend du temps. Mais il est bon de s’y pencher afin de poser les bonnes questions aux candidates et candidats qui se présenteront à votre porte dans le but d’obtenir votre soutien.

Dans cette édition, en attendant d’en savoir plus, on continue de vous présenter un journal qui parle d’autres choses. Dans nos pages cette semaine, nous vous proposons un nouveau dossier, sur la santé en français cette fois, préparé par le Partenariat communauté en santé.

Également, on démontre que la culture n’a pas perdu pied pendant les vagues de pandémie, avec notamment un événement qu’on attendait depuis longtemps : un nouvel album de Soir de Semaine qui donne vraiment le goût d’aller se faire vacciner dans l’espoir que les spectacles devant des foules reprennent du service! C’est d’ailleurs ce que clamait Étienne Girard lors du concert de Major Funk, qui fait la une de cette édition : « Vaccinez-vous, pour le retour des spectacles en personne! »

Car oui, peu à peu, les choses se placent et l’espoir trouve place. Le Yukon, lui aussi dans l’œil du cyclone pandémique, fait état de chiffres extrêmement encourageants en matière de vaccination. Notre communauté, envers et contre tout, continue d’être vibrante, dynamique et solidaire.

En cette période de relâche scolaire, je pense aussi à un autre tourbillon particulier, cette année : les enfants et le personnel enseignant qui sont présentement en congé et qui virevoltent aux quatre coins du Yukon depuis une dizaine de jours. En cette période où nous avons toutes et tous envie et besoin d’appuyer sur le bouton « pause de printemps », les belles escapades sont au programme.

Envoyez-nous les photos de vos activités, familiales ou de groupe : nous préparerons un coup d’œil spécial sur la relâche dans la prochaine édition. L’Aurore boréale, c’est votre outil d’archives. Un peu comme un disque dur externe de sauvegarde collective! Une photo, un sujet d’article, un courrier que vous nous envoyez, un rapide, ce sont quelques moyens que nous avons, ensemble, de laisser des traces du temps qui passe pour les générations futures. Pour démontrer et garder en mémoire tous ces instants où l’atmosphère reste au beau fixe, même quand les éléments se déchaînent autour de nous!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *