Accueil » Actualités » Scène locale » Soirée de célébration pour les finissants

Soirée de célébration pour les finissants

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Pierre-Luc Lafrance

Le 13 juillet, l’Académie Parhélie a souligné le travail des cinq plus récents finissants de l’école. En effet, c’était la soirée de Salm Gerberding, Natasha Spenser, John Grant, Carolyn Miller et Daniel Latour.

Daniel Latour, Natasha Spencer, Carolyn Miller, Salm Gerberding et John Grant. Photo : Pierre-Luc Lafrance.

Daniel Latour, Natasha Spencer, Carolyn Miller, Salm Gerberding et John Grant. Photo : Pierre-Luc Lafrance.

La cérémonie a eu lieu dans le gymnase de l’école décoré pour l’occasion. Si bien qu’on en oubliait par moment qu’on n’était pas dans une salle de bal. Il y a eu de nombreux dignitaires qui se sont adressés aux finissants : la ministre de l’Éducation et ministre responsable de la Direction des services en français, Elaine Taylor; le maire de Whitehorse, Dan Curtis; le représentant de l’Association franco-yukonnaise, Roch Nadon; le président de la Commission scolaire franco-yukonnaise, Ludovic Gouaillier; le directeur de l’école, Mark Muckler et la directeur de la Commission scolaire, Edmond Ruest. Parmi ces discours, on retient surtout le fait que les finissants sont maintenant à un carrefour de leur vie et qu’ils ont tous les outils en main pour réussir. On a aussi reconnu leur persévérance et la volonté dont ils ont dû faire preuve dans leur choix d’étudier en français au Yukon. « Vous êtes des exemples pour les jeunes qui suivront vos traces et une inspiration pour plusieurs », a dit Roch Nadeau lors de son allocution.

Les parents des jeunes ont ensuite pris la parole pour témoigner de leur fierté. Daniel Latour a parlé au nom des finissants. Il a rappelé que c’était une soirée de célébration, celle de la fin d’un long chemin et le début d’un nouveau. Il a parlé du lien développé par les étudiants au fil du temps qui leur a permis de traverser les tempêtes et de relever des défis.

À noter que Carolyne Miller a reçu la bourse d’excellence de la Commission scolaire franco-yukonnaise, ainsi qu’un chèque de 1 000 $ pour souligner l’excellence de son travail scolaire. Les cinq finissants ont aussi reçu différents cadeaux, dont une toile de l’artiste Nathalie Parenteau.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0


Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *