Accueil » Actualités » Sensibilisation à la violence faite aux femmes à Dawson

Sensibilisation à la violence faite aux femmes à Dawson

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Mariève Bégin

Le 27 novembre dernier, six femmes, dont une représentante de la Gendarmerie royale du Canada, ont pris part à une marche dans les rues de Dawson pour sensibiliser les citoyens à la violence faite aux femmes et aux jeunes filles. C’était une première à Dawson. La marche a été suivie d’une discussion sur le sujet au Centre de soutien communautaire.

Commémoration du 6 décembre

Le dimanche 6 décembre marquait la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes. Instituée en 1991 par le Parlement du Canada, cette journée souligne l’anniversaire du meurtre de quatorze jeunes femmes en 1989, à l’École polytechnique de Montréal. Elles ont été tuées parce qu’elles étaient des femmes.

Le 27 novembre dernier avait lieu la première marche de sensibilisation à la violence faite aux femmes à Dawson. Photo : Jen Gibbs

Le 27 novembre dernier avait lieu la première marche de sensibilisation à la violence faite aux femmes à Dawson. Photo : Jen Gibbs

Pour l’occasion, un déjeuner gratuit cuisiné et servi par des hommes de Dawson a été offert à la communauté. Ceux-ci voulaient démonter leur soutien aux femmes de la communauté. Une cérémonie commémorative a suivi au cours de laquelle quatorze cierges ont été allumés en mémoire des quatorze femmes assassinées dont on a rappelé les noms. Après la minute de silence, une discussion a suivi.

De l’aide pour les femmes victimes de violence

L’organisme Dawson Women’s Shelter a été créé en 1987. Ce refuge ouvert 24 heures sur 24 est réservé aux femmes et à leurs enfants. Il a pour mission de fournir un environnement sécuritaire aux femmes et à leurs enfants en cas de besoin, et de réduire l’incidence de la violence envers les femmes et les enfants au Yukon grâce à l’éducation et à du soutien.

Par contre, il existe une problématique commune à toutes les petites communautés. Tout le monde se connaît et ça jase. Les victimes ne veulent pas que tout le monde soit au courant. C’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle seulement 10 % des viols et des attouchements sexuels sont déclarés à Dawson. Malgré tout, le Dawson Women’s Shelter souhaite qu’il y ait plus de gens qui brisent le silence. L’organisation travaille fort pour se faire connaître par une campagne d’affichage dans les endroits publics.

Un souhait pour l’avenir

Les responsables du Dawson Women’s Shelter espèrent qu’on brise le silence et la stigmatisation qui entourent la violence faite aux femmes à Dawson, et ce, dans l’espoir que davantage de femmes et d’enfants se sentent à l’aise de rechercher du soutien.

Ils tiennent également à collaborer avec d’autres partenaires et organismes communautaires pour offrir une programmation éducative aux jeunes de Dawson. De plus, ils aimeraient qu’un organisme puisse apporter du soutien aux hommes victimes de violence.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0


Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *