Accueil » Courrier » Ruth Massie, chef du Conseil des Premières nations du Yukon (CYFN) demande notre appui

Ruth Massie, chef du Conseil des Premières nations du Yukon (CYFN) demande notre appui

Ruth Massie, chef du Conseil des Premières nations du Yukon (CYFN) demande notre appui
PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

À la suite des modifications au projet de loi S-6, la chef du CYFN Ruth Massie demande l’appui de toute la population du Yukon. Ces modifications sont un assaut important du gouvernement Harper et ont été épaulées par le gouvernement territorial et créées à huis clos. Notre coopération peut être simple, visitez www.cyfn/services/yesaa, signez une carte destinée à Ryan Leef ou écrivez-lui à Ryan.Leef@parl.gc.ca

En bref, cet assaut se traduit par des propositions de modifications au projet de loi S-6 à la Loi sur l’évaluation environnementale et socioéconomique du Yukon (LEESY).

Voici des exemples de ces modifications auxquelles le CYFN s’oppose fermement, car elles changeront fondamentalement la façon dont LEESY fonctionne et :
• donneront le pouvoir au ministre fédéral de dicter l’orientation des politiques de liaison à LEESY;
• délégueront l’autorité du ministre fédéral au ministre territorial sans le consentement ou l’engagement des Premières nations ou le nôtre;
• imposeront des échéances maximales pour l’évaluation de projets;
• élimineront le besoin d’évaluation pour des renouvellements de projets ou ajout de modifications.

Le 13 novembre, tous les Yukonnais étaient convoqués par le CYFN à une assemblée spéciale à ce sujet au Centre culturel des Kwanlin Dün. Visionnez le reportage : http://tinyurl.com/mm9vc9t

On se rappelle que LEESY est un fruit de l’Accord-cadre définitif qui assure aux Premières nations (et aussi à nous par la LEESY) d’avoir leur mot à dire sur la protection de leurs terres.

Voici une citation prise sur le site du gouvernement fédéral :

« Les modifications proposées à la LEESY reflètent les recommandations acceptées tirées de l’examen quinquennal… » Fin de la citation. C’est une sérieuse erreur factuelle, car les Premières nations ont eu moins d’une heure pour donner leur opinion. De plus, la population yukonnaise n’a pas été consultée, et S-6 est déjà en attente de 2e lecture au Sénat.

On doit rappeler à Ryan Leef que des consultations sont obligatoires dans ce cas.

Vous qui habitez Whitehorse, vous êtes sur les terres des Kwanlin Dün, vous qui habitez Lac Laberge, vous êtes sur les terres des Ta’an Kwächän, etc. Soyons coopératifs!

Je vous invite à envoyer une carte signée à Ryan Leef (disponible au Centre de la francophonie) ou à lui écrire à Ryan.Leef@parl.gc.ca. Pour plus d’information : WWW.cyfn/services/yesaa

MÀHSI’CHOO

Jacqueline Vigneux, Whitehorse pour un Yukon Frack Free

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0


Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *