Accueil » À la une » Quarante-sept artistes inuits se retrouvent dans SakKijâjuk

Quarante-sept artistes inuits se retrouvent dans SakKijâjuk

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Olivier de Colombel

Un livre riche et rare sort aux éditions Goose Lane. Dans SakKijâjuk, l’auteure Heather Igloliorte présente le travail de 47 artistes et artisans inuits du Labrador.

Depuis d’innombrables générations, les Inuits du Labrador vivent dans une vaste région côtière arctique et subarctique le long de l’océan Atlantique, aujourd’hui reconnue comme le Nunatsiavut. Leur sens artistique est présent dans tous les documents historiques de la région, y compris pendant les siècles précédents la rencontre avec les Européens.

L’œuvre de l’artiste multidisciplinaire Dinah Andersen, qui traite souvent de la faune arctique, contient de subtils commentaires sur la société. Ci-dessus, l’une de ses sculptures, Nanuk avec phoque, 2000, marbre italien, présentée dans le livre de Heather Igloliorte, SakKijâjuk. Photo : Collection d’Affaires autochtones et du Nord Canada

L’œuvre de l’artiste multidisciplinaire Dinah Andersen, qui traite souvent de la faune arctique, contient de subtils commentaires sur la société. Ci-dessus, l’une de ses sculptures, Nanuk avec phoque, 2000, marbre italien, présentée dans le livre de Heather Igloliorte, SakKijâjuk. Photo : Collection d’Affaires autochtones et du Nord Canada


Le titre du livre, SakKijâjuk, signifie « être visible » dans le dialecte inuktitut du Labrador. C’est une occasion unique de présenter au monde les artistes et les artisans du Nunatsiavut. Grâce au travail de quatre générations d’artistes — les aînés, les pionniers, les gardiens du feu et la prochaine génération — ce « livre-expo » révèle l’histoire de l’art vital, et pourtant longtemps caché, du Nunatsiavut. Il souligne la résilience, l’incroyable créativité et le sens du design authentique de ces artistes.

Heather Igloliorte

L’auteure, Heather Igloliorte, est professeure adjointe à l’Université Concordia et également titulaire de la chaire de recherche en histoire de l’art autochtone et engagement communautaire. Ses domaines d’intérêt en recherche et muséologie portent sur la culture visuelle et matérielle des Inuits et autres autochtones d’Amérique du Nord, et sur les problématiques de colonisation, souveraineté, résistance et survivance.

Le choix des œuvres présentées et sélectionnées par Heather Igloliorte met en lumière le travail de 47 artistes et artisans inuits du Labrador qui vivent et ont vécu dans un certain isolement, dans les régions arctiques et subarctiques de l’est. Les œuvres présentées, dont plusieurs le sont pour la première fois, ont été produites entre 1949 et 2016, elles sont issues de collections importantes partout au Canada.

À travers les siècles

Les artistes du territoire ont traditionnellement utilisé la pierre et le bois pour la sculpture; fourrure, peau et peau de phoque pour l’art vestimentaire; et les herbiers marins pour la vannerie, ainsi que la laine, le métal, le tissu, les perles et le papier.

Certains de ces objets fabriqués par les Inuits du Labrador aux 18e, 19e et au début du 20e siècle se trouvent aujourd’hui dans les collections des musées du monde entier. Pourtant, dans les publications sur l’art inuit canadien moderne, les artistes et les artisans inuits du Labrador sont presque complètement absents. Quatre générations d’artistes ont vécu sur la côte du Labrador une énorme et inédite période de transition. Leurs histoires, leurs souvenirs et leurs connaissances, transmis par les générations d’Inuits de notre région, sont peu connus à l’extérieur du Nunatsiavut.

Un petit mot sur l’éditeur

Goose Lane Editions est le plus ancien éditeur indépendant du Canada. Leur credo : le stylo peut être plus puissant que l’épée, et les idées sont la ressource la plus importante sur cette petite planète.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *