Accueil » À la une » Quand l’amitié donne naissance à la générosité sociale

Quand l’amitié donne naissance à la générosité sociale

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook37Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Cécile Girard

C’est parce qu’elles voulaient partager quelque chose ensemble que Doris Aubin et Laurette Sylvain ont créé un projet original qui n’existe nulle part ailleurs au pays. Comme une grand-maman est un service de gardiennage francophone à domicile offert aux jeunes familles francophones qui vivent avec un budget limité et qui ont des enfants de 12 ans et moins.

Le service

Doris et Laurette, qui ne sont pas encore grand-mamans, ont conçu ce projet en réponse à un besoin. Elles étaient conscientes que dans le Nord, peu de familles francophones ont un réseau familial étendu. Pas de tantines ou de grand-mamans pour prendre la relève dans des situations d’urgence. Mères de famille d’enfants adultes, elles se souvenaient aussi combien il peut être contraignant en hiver d’habiller les bambins ou les poupons, pour une brève sortie à l’épicerie ou un rendez-vous chez le médecin. Elles ajoutent que les familles peuvent les appeler lorsqu’elles ont tout simplement besoin d’un coup de pouce ou d’un moment de liberté. Mais cela ne s’arrête pas là! Les deux dames sont aussi disponibles pour une rencontre familiale préalable si cela s’avère nécessaire. Ainsi, les enfants pourraient les connaître et elles pourraient les apprivoiser.

Doris Aubin et Laurette Sylvain offrent un service gratuit de gardiennage à domicile, une denrée unique au pays. Photo : Cécile Girard

Doris Aubin et Laurette Sylvain offrent un service gratuit de gardiennage à domicile, une denrée unique au pays. Photo : Cécile Girard

« Nous sommes également là pour les familles nouvellement arrivées qui n’ont pas encore noué de liens ou découvert les ressources de la communauté », poursuit Laurette. Le service Comme une grand-maman est confidentiel et ses employées-propriétaires possèdent une vérification de leurs antécédents criminels.

Un service gratuit

Sur la gratuité de leurs services, les deux complices sont fermes : « On n’a pas besoin d’une job! On a besoin d’aider », précise Doris qui est infirmière à la maternité de l’Hôpital général de Whitehorse. « Nous voulons tout simplement aider! », renchérit Laurette qui est chef de relations de travail au gouvernement territorial. Le service est gratuit, mais elles précisent : « Nous ne sommes pas là pour faire de la concurrence aux jeunes qui offrent aussi ce type de service. Notre service en est un de dépannage. »

Amitié et parcours

Le fait qu’elles veulent garder ensemble est une autre particularité de leur service.

« Nous préférons garder ensemble, cela nous permet de passer quelques heures à faire une activité qui est profitable pour tous », expliquent-elles. Un proverbe allemand dit que la véritable amitié ne gèle pas en hiver et l’amitié de Doris Aubin et Laurette Sylvain réchauffe le cœur. Ces deux Franco-Albertaines se sont connues à l’adolescence et leurs chemins ne cessent de se croiser depuis. Toutes les deux sont issues d’une famille nombreuse vivant dans un milieu rural. Elles ont fait leurs études secondaires à la même école. La jumelle de Laurette était la meilleure amie de Doris en Alberta.

Laurette et sa famille sont arrivées à Whitehorse en 1995. Quelques années plus tard, elle a appelé Doris et lui a fait miroiter les beautés du Grand Nord. Doris et sa famille ont entendu l’appel. Et puis, la vie a suivi son cours. Aujourd’hui, Comme une grand-maman permet aux deux amies de réinventer leur amitié en lui donnant une dimension sociale!

Le dépliant promotionnel est disponible au Partenariat communauté en santé et au Centre de la francophonie. On peut communiquer avec elles à l’adresse suivante : commeunegrandmaman@gmail.com ou par téléphone : Laurette, 633-3259; Doris, 667-2590.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook37Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0


Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *