Accueil » À la une » Programme Odyssée : une Yukonnaise au Québec

Programme Odyssée : une Yukonnaise au Québec

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook10Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Maryne Dumaine

Une jeune Yukonnaise anglophone, qui a appris le français langue seconde dans les écoles d’immersion de Whitehorse, a eu l’occasion de se rendre au Québec grâce au programme Odyssée, en tant que monitrice d’anglais dans les classes de langue seconde.

Marika Kitchen a profité de son séjour au Québec pour découvrir d’autres paysages canadiens. Photo fournie


Marika Kitchen, 19 ans, est née au Yukon. Elle a étudié à l’École élémentaire de Whitehorse ainsi qu’à l’École secondaire Vanier. L’année passée, quelque temps après avoir obtenu son diplôme d’études secondaires, elle a décidé de se rendre au Québec pour participer à un programme connu des Yukonnais : le programme Odyssée.

Marika fait partie de ces jeunes d’expression française qui ont appris la langue de Molière dans des programmes de français langue seconde. « J’ai également suivi quelques cours en français après le secondaire », dit-elle.

Le programme Odyssée

Le programme Odyssée permet aux jeunes Canadiens de voyager tout en acquérant une expérience professionnelle bilingue et rémunérée. Chaque année, des jeunes viennent du Québec pour assister les enseignants yukonnais dans les programmes de français. Ce sont les moniteurs et monitrices de français. Ce programme existe partout à travers le Canada.

Pour Marika cependant, le voyage s’est fait en sens inverse : c’est elle qui est allée au Québec pour aider les enseignants d’anglais dans une école francophone. Au même titre que les enseignants de français ici, eux aussi enseignent une langue en milieu minoritaire.

Sous la supervision des enseignants, le rôle des moniteurs et monitrices est d’avoir recours à des jeux et à autres activités pour motiver les élèves à en apprendre toujours plus au sujet de la langue officielle minoritaire dans leur région. Ils y apportent leur couleur, leur vécu, leur propre culture.

Le rôle de ces jeunes est de permettre aux élèves d’approfondir leur connaissance du Canada et de cultiver une passion pour l’apprentissage des langues, tout en se distrayant.

Les avantages

Le programme Odyssée ne profite pas seulement aux élèves avec qui les jeunes travaillent. Il contribue également à l’épanouissement des jeunes moniteurs et monitrices, ainsi qu’à leur apprentissage.

Pour ceux et celles qui viennent au Yukon, l’idée est de leur donner la chance de s’immerger dans le Canada anglophone. Inversement, en allant au Québec, Marika a vécu une réelle occasion d’immersion. « J’habitais avec une personne francophone, et toute ma vie se faisait en français, à part à l’école, où je parlais la plupart du temps en anglais, puisque c’était mon rôle », raconte la jeune fille. « Pour moi, c’est une excellente occasion de vivre dans une communauté francophone, mais aussi, c’était une bonne expérience de travail. »

Si la jeune fille recommande ce programme à tous et toutes, elle projette elle-même de renouveler l’expérience. « J’ai eu beaucoup de beaux moments! C’était vraiment agréable quand les jeunes étaient contents de mes activités. Ça reste un très beau souvenir. Je suis encore en questionnement sur ce que je veux faire maintenant, mais je pense que je vais participer à ce programme une autre fois. »

Si beaucoup connaissent les monitrices et moniteurs de français au Yukon, peu de gens savent qu’il est possible pour les jeunes issus d’immersion de profiter également de cette belle expérience.

Pour en savoir plus sur le programme Odyssée : www.monodyssee.ca.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook10Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *