Accueil » Actualités » Parlons nutrition : Les aliments aphrodisiaques au menu de votre souper de la Saint-Valentin

Parlons nutrition : Les aliments aphrodisiaques au menu de votre souper de la Saint-Valentin

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Olivier Yergeau

La Saint-Valentin est à nos portes. Les marchands ont déjà installé depuis quelques semaines une multitude de produits, tels que des chocolats, des fleurs, des bijoux, des petits bonbons et des peluches afin de nous aider à bien démontrer notre amour à l’être cher. Bien qu’il soit évident lorsqu’on franchit la porte d’un magasin que la fête des amoureux est commerciale, les commerçants ne misent pas uniquement sur ce type de produits pour hausser leur chiffre d’affaires. Ils tentent également de vendre des produits de façon plus subtile en s’inspirant de la culture populaire : les aliments aphrodisiaques qui restent depuis longtemps très populaires dans plusieurs régions du monde.

Photo : Justine Fiordelli


Mais qu’est-ce qu’un aphrodisiaque et est-ce vraiment efficace? Une substance aphrodisiaque est un composé naturel présent dans certains végétaux et animaux, comestibles ou non. Ils auraient comme effet d’augmenter la performance et de stimuler le désir et les sensations sexuels. Plusieurs recherches ont été effectuées afin d’étudier le pouvoir stimulant de certains aliments. Celles-ci ont pu prouver que certains produits populaires ont des composés qui interagissent avec le corps. Or, à ce jour, les études ne sont toujours pas claires à savoir si ces substances ont de réels bienfaits ou si les résultats ne sont pas plutôt causés par l’effet placébo.

Néanmoins, voici une liste de certains aliments populaires dits aphrodisiaques et leur relation avec le corps humain :

• Le cacao et le chocolat : pas étonnant que ce soit si populaire à la Saint-Valentin. Le cacao augmente la présence de sérotonine, d’endorphine et de dopamine dans le corps induisant une sensation de bien-être. Plus le pourcentage est élevé, meilleurs seront les effets.

• Les huîtres et autres fruits de mer : ces aliments sont très riches en zinc et en histidine (un acide aminé) qui favorisent la production de testostérone et de sperme.

• Le clou de girofle : cette épice augmente la circulation sanguine dans le corps ayant pour effet d’augmenter la performance et l’érection chez l’homme.

• Le gingembre : cette épice polyvalente augmente également la circulation sanguine et favorise la production de testostérone.

• Le safran : cette épice est en premier lieu connue pour son prix qui est très élevé. Or, elle contribue à une meilleure lubrification vaginale et à augmenter l’érection.

• L’anis : cette plante contient une substance chimiquement proche de l’estrogène ayant pour effet de stimuler la libido.

Il est vrai que certains aliments contiennent des nutriments ou composés qui interagissent directement avec les fonctions sexuelles du corps humain. Or, il ne faut pas tout miser sur ces produits, car leurs effets se font sentir dans tout le corps et donc interagissent avec d’autres fonctions non sexuelles. Il ne faut pas oublier que les aliments ne sont pas des médicaments, c’est-à-dire que la quantité de substance aphrodisiaque qu’ils contiennent est souvent assez limitée. Dans la plupart des cas, il faudrait consommer une quantité astronomique du produit afin de noter des effets très marqués.

Si votre souhait n’est que de pimenter un peu votre couple, alors ces produits sont faits pour vous. De plus, les petites attentions qui seront portées à votre partenaire et vous auront fort probablement un impact encore plus positif.

Olivier Yergeau est diététiste professionnel à Whitehorse. Il est passionné de plein air, de voyages, de cuisine et découvertes culinaires.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *