Accueil » Actualités » Parlons nutrition : Le retour du beau temps

Parlons nutrition : Le retour du beau temps

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook4Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Olivier Yergeau

Le printemps est arrivé. Même si on a atteint des températures dans les -20°C au début de la semaine dernière, il s’est bel et bien montré le bout du nez. Qui dit printemps dit retour à des températures douces et à de l’ensoleillement plus prolongé. C’est bientôt le moment de ranger nos grosses couvertures, nos bas de laine ainsi que nos manteaux épais pour faire tout plein d’activités sous la chaleur extérieure.

Les cyclistes seront bientôt à l’assaut des montagnes. Photo : Patrick Yergeau


Statistiquement, on note que les Yukonnais sont beaucoup plus actifs le printemps et l’été que l’automne et l’hiver. D’ailleurs, on remarque déjà beaucoup plus de gens se promener dans les rues du centre-ville et certains ont même déjà sorti leur vélo. C’est pour plusieurs le moment idéal pour se refaire une santé physique et mentale.

Lorsqu’on décide de commencer, ou de recommencer un entraînement, il est important de bien s’hydrater et de bien s’alimenter. Les conseils qui suivent, plutôt généraux, vous guideront lors de vos activités physiques. Si vous avez des questionnements, il est préférable de consulter votre professionnel de la santé ou de la nutrition avant d’entamer toutes formes d’entraînement ou de régime.

1. Hydratez vous convenablement. Que vous ayez une séance d’activité physique de prévue ou non, assurez-vous de boire beaucoup d’eau, surtout lors de température élevée. Pour vous aider, ayez toujours une bouteille d’eau avec vous.

2. Boire des boissons énergétiques (ou pour sportif) de type Powerade ou Gatorade n’est pas toujours nécessaire. Si votre séance d’activité physique est d’intensité modérée ou élevée et dure plus de 60 minutes, elles sont fortement encouragées. Des exemples d’activités d’intensité modérée ou élevée sont : Vélo (>20km/h), course à pied, kayak/canot ou des randonnées en montagne.

3. Manger avant une séance d’entraînement est souvent recommandé et permet d’améliorer les performances lors d’activité d’au moins 60 minutes. Avant une activité physique, il peut être recommandé de consommer un aliment riche en glucide (environ 20g), pas trop riche en fibres et protéines. Ceci vous permettra de remplir vos réserves d’énergie sans avoir à digérer des aliments lors de l’activité. Des exemples de collation sont : 100g de yogourt 0-2% MG et un fruit; une barre tendre; 4 craquelins tartinés de hummus.

4. Manger après une séance d’entraînement est recommandé lorsque celle-ci a demandé beaucoup d’efforts énergétiques et/ou musculaires (voir la liste au point 2). Dans ce cas, il est recommandé de consommer un aliment riche en glucide et en protéine, mais pauvre en fibres. Ceci vous permettra de réparer les tissus musculaires brisés, d’assurer une récupération maximale sans douleurs musculaires et de remplir les réserves d’énergie en vue d’un autre entraînement. Le lait au chocolat est le meilleur aliment, sinon du fromage et un fruit ou des craquelins tartinés de thon sont d’autres bons exemples.

Finalement, j’aimerais en profiter pour vous féliciter. Selon les plus récentes données statistiques du « Rapport du Statut de la Santé du Yukon », le territoire se classe au numéro 1 au niveau de l’activité physique pratiquée, soit plus de 67 % des Yukonnais qui se disent au moins modérément actifs comparativement à 54 % au Canada. Gardons cette belle place et continuons à profiter de ce que notre territoire a à nous offrir!

Olivier Yergeau est diététiste professionnel à Whitehorse. Il est passionné de plein air, de voyages, de cuisine et découvertes culinaires.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook4Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *