Accueil » À la une » Paradise 2016 : inspirations électroniques, grandeur nature!

Paradise 2016 : inspirations électroniques, grandeur nature!

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Maryne Dumaine

Le festival yukonnais de danse et de musique électroniques Paradise revient en force cette année. Pour sa 11e édition, le festival ouvre grand ses ailes et propose pour la première fois une programmation sur trois jours et deux nuits, du 19 au 21 août.

Un site exceptionnel 

Kettley’s Canyon, à l’entrée du lac Marsh, se remplira cette année encore des vibrations positives de cet événement à la fois novateur et profondément ancré dans le cœur de nombreux Yukonnais. Aux abords du fleuve Yukon, entre forêt et montagnes, la scène construite en rondins de bois avoisinera le petit ruisseau aménagé en plateformes de détente. « Toutes les créatures et les amoureux de bonne musique sont invités à venir partager cette expérience qui fera ressortir le meilleur de chacun et qui créera une onde extraordinaire pour nous tous ». C’est là le message de paix et d’amour que lancent à l’unisson les organisateurs, sans aucun doute encouragés par l’incontestable succès de l’événement de l’an passé qui s’était déroulé sous un chaleureux soleil de début d’automne, à la yukonnaise.

Une programmation travaillée avec minutie

Au programme, on retrouvera des D.J. yukonnais tels que DJKJ – Kevin Jack ou Dash – Daniel Ashley, mais aussi des artistes venus de plus loin, tels que Kraig, reconnu pour sa participation dans plus de 500 festivals de la scène Breaks, Funk and Bass aux alentours de Vancouver. Ses sons hip-hop et Drum n’Bass se combineront à ceux des nombreux artistes qui feront vibrer les cœurs et les corps. Les organisateurs n’ont pas oublié de laisser un espace à l’initiative locale ainsi qu’une scène additionnelle, installée pour les jongleurs de feu et autres artistes de rue.

… et de la peinture francophone

Innovation à noter cette année : de la peinture en direct, par l’artiste franco-yukonnaise Marianna Lahaye-Picard, dont on avait découvert les talents lors d’un Café-rencontre organisé pendant les Rendez-vous de la francophonie.

« Mon ami m’a demandé de peindre sur une toile géante qui sera positionnée proche de lui. C’est un set de deux heures de musique en continu. J’aime créer sans interruption sur de la musique inspirante, je crois que ça va bien influencer ma création », explique-t-elle.

Marianna Lahaye-Picard peindra en direct lors du festival Paradise. Photo: fournie

Marianna Lahaye-Picard peindra en direct lors du festival Paradise. Photo: fournie


La toile sera ensuite mise en vente aux profits du festival. Si Marianna ne sait pas encore ce qu’elle peindra, le site du festival l’inspire sans aucun doute. « Je crois que ce sera quelque chose proche de la nature, un animal probablement, avec des couleurs funky. »

Impliquée dans Paradise depuis plusieurs mois, Marianna explique également qu’elle et ses amis seront bénévoles pour ce festival.

« La musique électronique m’accroche beaucoup. J’aime qu’on puisse à la fois danser dessus ou tout simplement parler. Même parler en dansant si on veut! », dit-elle avec des yeux rieurs.

Si la musique électro n’est pas née de la dernière pluie, l’engouement qu’elle suscite au Yukon est vraiment grandissant. « Kevin Jack (voir l’Aurore boréale du 19 août 2015) a beaucoup influencé ce phénomène. C’est un excellent D.J. (DJKJ) qui organise de plus en plus ce genre de soirée, au restaurant Antoinette’s par exemple. Les gens qui apprécient la musique se rencontrent et l’engouement continue de grandir », explique la jeune femme.

Cette année encore, le camping est gratuit et tout a été prévu pour un environnement des plus sécuritaires. À noter aussi que le système de navettes gratuites entre le centre-ville et le lieu du festival fonctionnera de vendredi 19 h jusqu’à dimanche midi, sur une base régulière.

Belle programmation, organisation bien serrée, personnes inspirantes et de belles surprises en perspective : Paradise promet sans aucun doute d’être plus grand que nature!

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0


Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *