Accueil » À la une » On danse, on danse, on danse, au bal masqué, ohé! ohé!

On danse, on danse, on danse, au bal masqué, ohé! ohé!

Maryne Dumaine

La Commission scolaire francophone du Yukon (CSFY), les EssentiElles et l’Association franco-yukonnaise (AFY) s’associent pour créer, pour l’Halloween, une soirée pleine d’entrain sous le thème du bal masqué!

Geneviève Tremblay
Photo : Julien Latraverse

 

« Nous avions envie de changement », déclare d’entrée de jeu Geneviève Tremblay, coordonnatrice aux services en petite enfance et aux familles multilingues pour la CSFY.

Depuis plusieurs années, l’activité familiale pour l’Halloween était basée sur la décoration de citrouilles. « L’année passée, nous avions entamé un changement, avec une activité à l’École Émilie-Tremblay. C’était de la Zumba d’Halloween » explique Mme Tremblay. Aux vues du succès de l’événement qui permettait d’allier plaisir et activité physique, les organisatrices ont eu l’idée d’impliquer de la danse mais, cette année, il s’agira plutôt de danse traditionnelle.

Danse traditionnelle « callée » en français

La soirée aura lieu lors d’un café-rencontre. Avant de manger, les EssentiElles et la CSFY proposent une activité de fabrication de masques qui débutera dès 16 h 30. « Nous avons choisi de recycler le matériel des années précédentes, afin de faire de notre événement une activité plus respectueuse de l’environnement. », ajoute Mme Tremblay.

Le repas, préparé par Marie-Hélène Comeau et son équipe de bénévoles, sera servi à partir de 17 h, toujours dans la salle communautaire du Centre de la francophonie. Une fois les estomacs bien remplis, la musique et la danse seront au rendez-vous.

Le groupe de jeunes violonistes Fiddleheads assurera la musique, dirigé par la talentueuse Keitha Clark. Il s’agira donc de musique traditionnelle et pour l’occasion, la danse (Barn Dance) sera aussi de la partie. « Il y aura une personne qui “callera” les danses en français », ajoute avec enthousiasme Mme Tremblay. Un « caller » étant la personne qui donne les instructions pour les danseurs, au rythme de la musique.

Une soirée qui fait du bien au corps et à l’esprit

Voilà donc une façon inusitée de célébrer l’Halloween de façon active et créative.

Les organisatrices rappellent que cet événement est aussi bon pour la communauté. En effet, les profits du café-rencontre reviendront à l’organisme Les EssentiElles, pour qui l’événement est une collecte de fonds annuelle, tandis que le cachet payé au groupe Fiddleheads permettra aux jeunes violonistes de faire un voyage en Colombie-Britannique.

Rendez-vous donc au bal masqué (ohé! ohé!) le 25 octobre prochain. Une fois de plus, ce sera un vrai plaisir de respecter les coutumes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *