Accueil » À la une » Offrir du bénévolat pour Noël

Offrir du bénévolat pour Noël

Julien Latraverse

Les besoins de bénévoles pendant le temps des Fêtes demeurent élevés malgré l’implication majeure des Yukonnais et Yukonnaises.

Pendant le temps des Fêtes, le meilleur moyen d’offrir son aide en bénévolat est de se présenter en personne à l’organisme, soutient Bruno Bourdache.
Photo : Julien Latraverse

 

Il existe près de 720 organismes à but non lucratif (OBNL) au Yukon. Ces OBNL doivent, en moyenne, avoir au moins trois bénévoles pour rester actifs tout au long de l’année. « C’est un besoin constant », témoigne le directeur général de Volunteer Bénévoles Yukon, Bruno Bourdache.

La communauté du Yukon est néanmoins très collaborative et dynamique. Près de 50 % de la population du territoire offrirait de son temps en bénévolat, révèle M. Bourdache. « On est dans les plus élevés au Canada », affirme-t-il.

Bénévolat et temps des Fêtes

Si certains organismes profitent d’un temps de relâche, d’autres ont besoin de plus de bénévoles. « C’est surtout les organismes où l’on recueille des dons, comme l’Armée du Salut ou les banques alimentaires, qui auront besoin de plus de gens », souligne-t-il. Le phénomène est lié à la période de Noël, car les personnes sont plus portées à faire des dons, vu le caractère philanthrope de cette fête. « Il y a même des gens qui viennent en vacances ici pendant Noël et vont faire du bénévolat », commente le directeur général.

Pour les personnes qui désirent profiter de leur temps libre pour s’investir dans leur communauté, Bruno Bourdache recommande de tout simplement « aller frapper à la porte des organismes ». Selon lui, cela reste le meilleur moyen de savoir rapidement si un OBNL a besoin de bénévoles et s’il existe des prérequis pour en être un. Par exemple, pour travailler avec les personnes âgées, un engagement d’une période minimale de six mois peut être demandé, pour le bien des patients.

Les Jeux d’hiver de l’Arctique en 2020

L’équipe des 50es Jeux d’hiver de l’Arctique, qui se dérouleront en mars 2020 à Whitehorse, est toujours à la recherche de bénévoles, rapporte M. Bourdache.

Pour participer en tant que bénévole, une vérification des antécédents criminels doit être faite.

Les besoins seront très importants. Le directeur de Volunteer Bénévoles Yukon prévoit que le taux d’implication des Yukonnais et Yukonnaises dépassera la barre des 50 %, ce qui serait la première fois sur le territoire depuis les Jeux d’hiver du Canada, en 2007.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *