Accueil » À la une » Nouvelle école secondaire : on passe en mode étude

Nouvelle école secondaire : on passe en mode étude

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0
Il reste encore bien des étapes avant d’affirmer que la nouvelle école secondaire francophone sera bien construite sur le site du parc de planche à roulettes Second Haven. Photo : A.B.

Il reste encore bien des étapes avant d’affirmer que la nouvelle école secondaire francophone sera bien construite sur le site du parc de planche à roulettes Second Haven. Photo : A.B.

Pierre-Luc Lafrance

Le 29 mai, le gouvernement du Yukon et la Ville de Whitehorse ont tenu une rencontre pour discuter de l’emplacement proposé pour la construction de la nouvelle école francophone et pour déterminer les implications potentielles pour les deux administrations.

À l’origine, la rencontre devait porter sur l’avenir du parc de planche à roulettes Second Haven, mais le groupe a reconnu qu’il valait mieux discuter en priorité du travail du Comité de planification des installations scolaires du terrain réservé à cette fin. À noter que la Commission scolaire francophone n’avait pas de représentant lors de cette rencontre.

« Le Comité de planification a tenu des réunions depuis l’automne dernier afin de se pencher sur la question de l’utilisation à court, moyen et long termes du terrain », a déclaré le ministre de la Voirie et des Travaux publics, Scott Kent. « À titre de président du comité, il m’a fait plaisir de présenter un rapport d’étape au maire de Whitehorse, Dan Curtis, et à ses conseillers. Il est vite devenu évident que les travaux d’ordre technique indiqués par le comité pourraient être entrepris conjointement. »

Le comité avait mentionné qu’une planification supplémentaire serait nécessaire si la Commission scolaire francophone choisissait le parc de planche à roulettes comme emplacement pour sa nouvelle école. En raison du choix récent de ce lieu, le maire et les conseillers ont invité le gouvernement du Yukon à collaborer avec la Ville pour terminer cette planification.

« Le conseil municipal a tenu une réunion productive avec les ministres Scott Kent, Doug Graham et Currie Dixon au sujet du terrain réservé aux installations scolaires », a souligné le maire de Whitehorse, Dan Curtis. « Nous avions demandé aux responsables des deux administrations de collaborer en vue de résoudre les questions techniques ayant trait au choix de l’emplacement de la nouvelle école secondaire francophone, y compris les questions liées à la circulation et à l’infrastructure souterraine. Par ailleurs, nous sommes heureux d’apprendre que le gouvernement tiendra une assemblée publique à l’automne au cours de laquelle il communiquera les résultats de l’étude technique et discutera des étapes suivantes. »

Le Comité de planification des installations scolaires du terrain réservé à cette fin envisage de tenir une réunion publique lorsqu’il aura terminé son mandat. Celle-ci est prévue pour l’automne, lorsque l’année scolaire sera commencée et que les familles auront davantage la possibilité d’y assister. Ce sera l’occasion pour le public de prendre connaissance du travail effectué par le Comité de planification et de faire des commentaires.

Rappelons qu’au début du mois, la Commission scolaire avait fait connaître sa préférence quant à l’emplacement de la future école secondaire francophone. Celle-ci se situerait sur le terrain actuel du parc de planche à roulettes à Riverdale. Toutefois, la rencontre du 29 mai a fait ressortir quelques préoccupations de la Ville quant à ce choix. D’abord, le maire Dan Curtis a démontré quelques inquiétudes concernant la circulation dans ce secteur en tenant compte de l’agrandissement de l’hôpital. Ensuite, la Ville a fait savoir qu’un égout collecteur passe dans le sous-sol de ce terrain et que son déplacement pourrait s’avérer coûteux.

Pour le moment, on ignore si les études et les consultations qui vont suivre amèneront des contretemps dans la réalisation du projet. Toutefois, cela donne de nouveaux arguments au Comité de parents qui demande une relocalisation pour les élèves du secondaire en attendant la construction d’une nouvelle école.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0


Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *