Accueil » Actualités » Mireille Labbé a conquis Pacifique en chanson

Mireille Labbé a conquis Pacifique en chanson

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Olivier de Colombel

Il y a dix jours, Mireille Labbé remportait quatre prix à Pacifique en chanson, le tremplin permettant aux artistes francophones de la Colombie- Britannique et du Yukon de faire leurs premiers pas dans le monde de la musique populaire.

L’artiste yukonnaise Mireille Labbé a raflé les quatre prix au concours Pacifique en chanson, un succès inédit. Photo : Stéphanie Lamy

L’artiste yukonnaise Mireille Labbé a raflé les quatre prix au concours Pacifique en chanson, un succès inédit. Photo : Stéphanie Lamy

 

De manière inédite, Mireille Labbé a remporté les quatre prix remis pour le volet principal de Pacifique en chanson : le Prix de la Presse, le Prix du public, le Prix de la chanson primée et le Prix Marie Woolridge. De façon inédite également, c’était la première fois que la compétition accueillait deux Yukonnaises, puisque l’auteure-compositrice-interprète Sylvie Painchaud était également présente.

En route vers Chant’Ouest et Granby

À la fois concours et spectacle, Pacifique en chanson offre aux candidats une formation individuelle encadrée par une équipe professionnelle. Il s’agit du premier maillon d’une chaîne menant un des finalistes au Chant’Ouest. Par la suite, les finalistes du Chant’Ouest auront la chance de participer au bien renommé Festival international de la chanson de Granby.

Sylvie Painchaud, Mathieu Côté et Aude Ray participaient au spectacle final aux côtés de Mireille Labbé le samedi 8 avril dernier sur la scène du théâtre Waterfront de Vancouver. Les quatre artistes terminaient une semaine de formation avec des professionnels de la chanson avec lesquels ils ont pu peaufiner leurs prestations.

En 2016, Sophie Villeneuve, qui représentait le Yukon, avait remporté le grand prix de l’édition 2016 Pacifique en chanson. Elle avait ensuite été choisie pour représenter l’Ouest au Festival international de la chanson de Granby.


Aurore boréale : Qu’est-ce que ça fait de remporter quatre prix en moins de cinq minutes?

Mireille Labbé : Je croyais que j’allais perdre mes jambes rendue au quatrième prix, je n’y croyais plus et je me disais, mais voyons donc! Je m’attendais humblement peut-être à recevoir un prix. C’est beaucoup d’honneur et c’est un privilège.

A. B. : Comment s’est passé le processus de sélection?

M. L. : Cela a commencé en octobre, il fallait soumettre quatre chansons, une lettre de présentation, un CV artistique avec son parcours, ses expériences, etc. Tout ça a été soumis à un comité de sélection. J’ai reçu un coup de téléphone pour me dire que j’étais sélectionnée.

A. B. : Ta semaine à Vancouver était très occupée apparemment.

M. L. : Oui! Je suis arrivée à Vancouver, on avait une journée libre, et après, boum! ça a commencé le dimanche matin, jusqu’au vendredi matin. Le samedi, c’était la journée de préparation pour le spectacle. Nous avons eu énormément de répétitions et de coaching.

A. B. : Cette année, la marraine de Pacifique en chanson était Anique Granger, l’artiste originaire de la Saskatchewan qui défend la francophonie de l’Ouest depuis plus de quinze ans. Comment s’est passée la rencontre?

M. L. : Anique s’est assise avec chacun de nous individuellement pour travailler sur toutes nos chansons, chacun des mots de ces chansons, pour aller vraiment en profondeur dans les textes et mettre à jour quelle était notre intention, quelle était l’émotion que l’on veut donner à travers notre chanson.

A. B. : Comment te sens-tu après toutes ces rencontres et ces succès?

M. L. : Je me sens renouvelée, car je suis partie à Pacifique en chanson sans aucune attente. J’y allais avec l’intention d’apprendre et de recevoir tous les commentaires constructifs qu’on me donnerait. Je voulais apprendre à mieux présenter mes chansons. Je me sens très enthousiaste et pleine d’énergie pour continuer dans cette voie.

A. B. : Des projets?

M. L. : J’ai envie de consacrer davantage mon temps à la musique. Mon prochain objectif, c’est de trouver une façon de financer du temps en studio, des formations, des cours de musique. Je voudrais mieux comprendre comment marche l’industrie de la musique.

Pour suivre Mireille Labbé, rendez-vous sur Mireillelabbe.ca ou sur sa page Facebook.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *