Accueil » Chroniques » Maudit Internet

Maudit Internet

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Félix Turcotte

Avez-vous remarqué, comme moi, que depuis environ un mois lnternet fonctionne au ralenti, voire pas du tout à certains moments?

À la maison, je suis abonné au forfait 10MBps/2MBps chez Northwestel. Si vous vous dites « vivement la compétition, qu’on puisse au moins choisir notre fournisseur Internet », il faudra s’armer de patience parce que les choses ne sont pas à la veille de changer.

Depuis la décision du CRTC de rendre le marché ouvert à la compétition l’année dernière, on commence à voir des entreprises d’ici et d’ailleurs qui offrent de passer dans leur giron. Mais rien ne sera réglé, puisque le problème est que pour offrir un débit de bande passante tel que celui que m’offre Northwestel, ces nouvelles entreprises doivent nécessairement utiliser l’infrastructure de Northwestel qui est le seul à posséder le réseau terrestre et aérien de télécommunication dans tout le nord du Canada.

Autrement dit, si j’ai des problèmes de qualité de services Internet, mon nouveau fournisseur devra faire comme moi et s’enquérir du problème auprès de Northwestel. Je lui souhaite bonne chance, parce que Northwestel se montre avare de détails à propos de son réseau. Avez-vous déjà appelé pour vous plaindre de ralentissement de votre débit Internet? Les explications venant du technicien sont toujours floues et pourtant, vous savez que vous n’êtes pas seuls dans cette situation.

Il y a aussi un autre problème. Comment vous plaindre lorsque votre fournisseur d’accès Internet ne remplit pas ses engagements, alors qu’on vous a spécifié lors de votre abonnement que votre débit serait de 10MBps en téléchargement en aval et 2MBps en téléchargement en amont? C’est ici une notion floue. Est-ce qu’on parle d’un débit moyen? D’ailleurs, est-ce écrit quelque part que ce débit est garanti ou ce n’est qu’une approximation liée à aucun engagement de votre fournisseur?

Commencer par quantifier le problème 

Il vous faut connaître votre débit de bande passante. Allez sur le site speedtest.net ou mieux encore, sur le site testmy.net pour effectuer vos tests. Le premier est très simple et donnera une réponse à votre question en quelques secondes… ou quelques minutes si votre connexion est vraiment lente. Sur le site de testmy.net, vous pouvez effectuer une série de tests automatisés sur une longue période. Personnellement, je préfère testmy.net, puisque je peux compiler mes résultats et avoir une idée de l’état du lien Internet sur une longue période.

Speed test image web

Dans tous les cas, les résultats de vos tests de débit Internet ne dépendent pas seulement de votre fournisseur Internet, mais aussi de votre ordinateur. Ce dernier devrait être récent. De plus, vous ne devriez pas utiliser votre Internet pendant vos tests pour éviter de fausser les résultats.

À qui se plaindre alors?

Votre fournisseur Internet peut vous apporter un soutien immédiat pour des problèmes Internet qui ne concernent que vous. Mais s’il s’agit d’un problème qui touche l’ensemble du Yukon ou du Nord du Canada, on est en droit de s’attendre à plus de transparence et avoir au moins accès à une quelconque forme de rapport sur l’état de la situation. C’est un peu comme l’état des routes. Internet, c’est l’autoroute de l’information et c’est un lien vital dans les régions nordiques. Lorsque le soir, plus personne sur le territoire n’est capable d’écouter une vidéo sans coupes, c’est que Northwestel s’est engagé à offrir plus que ce qu’il n’est capable d’offrir.

Nous sommes ceux qui payent le plus cher pour l’accès à Internet au Canada et probablement en Amérique du Nord. Northwestel reçoit vingt millions de dollars annuellement des contribuables pour l’amélioration du réseau et pourtant, rien dans le plan de modernisation de Northwestel n’est prévu pour ajouter de la bande passante sur la dorsale Internet par voie terrestre. En ce moment, un seul lien terrestre (oui, vous avez bien lu!) relie le nord du Canada au reste du monde, et rien ne sera en place avant plusieurs années.

Mais heureusement, nous ne sommes pas impuissants vis-à-vis cette situation qu’il faut dénoncer. Le CRTC est l’organisme chargé de recevoir les plaintes des utilisateurs quant à la qualité de service Internet. Alors, n’hésitons pas à l’utiliser.

Bonne semaine.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0


Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *