Accueil » À la une » Mamans, papas et bébés en santé : un programme incontournable pour les jeunes familles

Mamans, papas et bébés en santé : un programme incontournable pour les jeunes familles

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook14Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Émylie Thibeault-Maloney

Depuis seize ans, le programme Mamans, papas et bébés en santé offre du soutien aux nouvelles familles du Yukon. À travers ses nombreux services, le programme aide à briser l’isolement et aiguille les jeunes parents vers les différentes ressources offertes dans la communauté. Pour les familles francophones qui proviennent d’ailleurs, le programme fait une énorme différence lors de la période de grossesse et la première année de vie de l’enfant.

Sophie Huguet est la coordonnatrice du programme Mamans, papas et bébés en santé. Elle est en poste les lundis, mercredis et vendredis. Photo fournie


Sophie Huguet, Bretonne établie au Canada depuis plusieurs années, est la coordonnatrice du programme. Ayant elle-même profité du programme par le passé, alors qu’elle arrivait au Yukon au beau milieu de sa grossesse, elle explique que les services offerts aident à briser l’isolement et à « casser la glace ».

« Quand on s’apprête à devenir parents ou qu’on déménage, ce sont beaucoup de changements. Notre rôle est justement d’apporter tout le soutien que l’on peut, en français, avec nos moyens, et d’aider les familles à se rencontrer et à échanger sur cette belle expérience qu’est la parentalité », explique Mme Huguet.

L’isolement peut être difficile pour les nouveaux arrivants, alors qu’un cercle d’amis sur qui l’on peut compter n’est pas encore développé. « Sans famille ni amis à proximité pour nous soutenir, cela peut être plus difficile. Les nouvelles familles souvent n’ont pas de famille pour les épauler; la période de grossesse et la première année, on sait que c’est une période très fatigante pour les parents et que c’est important d’avoir du monde autour pour les aider et les soutenir. Le programme ne se substitue pas à la famille et aux amis, mais déjà on peut permettre aux familles qui ne connaissent pas grand monde de se rencontrer et d’avoir un minimum de soutien », ajoute-t-elle.

Toutefois, elle précise que malgré la distance, il y a tout ce qu’il faut et il est très agréable d’avoir et d’élever des enfants à Whitehorse. « Que les gens le sachent : ici, c’est une des meilleures places pour accoucher. On est dans une petite ville, mais avec des services hospitaliers développés, donc il ne faut pas s’inquiéter : venir accoucher au Yukon, c’est génial! »

Une panoplie de services pour les nouveaux parents

Sophie Huguet accueille les parents, les écoute et les aiguille vers les services offerts dans la communauté. « La plupart du temps, les familles maîtrisent bien l’anglais, mais lorsqu’il s’agit de parler de grossesse ou de choses assez fortes, les gens préfèrent s’exprimer en français », explique-t-elle.

« Beaucoup de familles arrivent ici et demandent : comment ça fonctionne au Yukon? Est-ce qu’on peut avoir accès à des cours prénataux? Comment fonctionne le congé parental? Qu’est-ce qui va se passer dans ma vie maintenant qu’on va avoir un bébé? C’est là que j’essaie de les orienter vers les différents services », ajoute-t-elle.

Le programme Mamans, papas et bébés en santé s’adresse aux familles francophones; les services sont offerts gratuitement pendant toute la période de la grossesse et de la première année de l’enfant.

Les services sont nombreux et visent à assurer la santé, physique et mentale, des nouveaux parents et de leurs poupons. Les mères ont la possibilité de rencontrer une diététicienne ou une infirmière qui leur donne des conseils pendant la grossesse et l’allaitement. Deux fois par mois a lieu un repas-répit, où est servi un repas nutritif; les parents peuvent repartir à la maison avec les restes, afin d’avoir un repas de moins à préparer. Le programme effectue également la distribution de vitamines et de trousses d’information pour les nouveaux parents, en plus de prêter des tire-lait et des vêtements de maternité et pour les jeunes enfants.

Des ateliers ont lieu régulièrement sur des thèmes liés à la natalité et la parentalité : allaitement, santé pelvienne, nutrition du bébé et de la mère, confection de produits pour bébés, etc. Selon Mme Huguet, c’est une occasion pour les mères d’avoir un peu de répit, et de se rencontrer entre elles, de discuter.

Un service de relevailles est également offert après l’accouchement afin de permettre aux parents de se reposer pendant quelques heures. Enfin, le centre des ressources, situé au Centre de la francophonie, regorge d’ouvrages sur la grossesse et la petite enfance.

Les personnes souhaitant se prévaloir de ces services sont invitées à prendre rendez-vous avec Sophie Huguet : pcnp@lesessentielles.ca.

Ce publireportage a été réalisé grâce à la contribution financière d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook14Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *