Accueil » Actualités » L’UNICEF outille les jeunes acteurs du changement

L’UNICEF outille les jeunes acteurs du changement

Maryne Dumaine

Le sentiment d’appartenance est un des besoins fondamentaux de chaque être humain. Cependant, selon les données recueillies par UNICEF Canada, les deux tiers des enfants et des jeunes au Canada se sentent isolés et peu soutenus par leur famille, leurs amis et leurs enseignants. Grâce à une série de conférences, l’organisme désire outiller les jeunes afin qu’ils puissent eux-mêmes agir face à cette situation inquiétante.

Photo fournie

 

Rassemblement de jeunes de 12 à 18 ans

L’initiative Une jeunesse d’UNICEF Canada propose une série de conférences sur le changement par et pour les jeunes dans plusieurs villes du pays. À Whitehorse, l’événement s’est déroulé les 6 et 7 mai derniers au Centre de la francophonie, et réunissait des jeunes ainsi que des personnes-ressources. L’objectif : mieux comprendre les problèmes, trouver des solutions et formuler des recommandations politiques.

« Les données sont accablantes. Des jeunes au Canada nous disent qu’ils se sentent isolés émotionnellement, même dans leurs relations les plus étroites. Nos conférences sur le changement donneront aux enfants et aux jeunes les moyens de se faire entendre. Ce sont eux les spécialistes pour comprendre les problèmes auxquels ils font face et trouver des solutions possibles pour améliorer leur bien-être », explique Alli Truesdell, qui coordonne la participation des jeunes à UNICEF Canada.

Selon l’Indice canadien de bien-être chez les enfants et les jeunes d’UNICEF Canada, seulement 31 % des jeunes âgés de 11 à 15 ans se sentent émotionnellement soutenus par leurs amis, 32 % par leur famille et 35 % par leurs enseignants. Le sentiment de ne pas avoir sa place peut nuire au développement d’une jeune personne, ce qui peut entraîner des problèmes de santé mentale, des notes médiocres, des démêlés avec la justice, de l’itinérance et même un suicide.

L’activité à Whitehorse a réuni des jeunes de 16 à 30 ans. « Nous voulions rassembler des jeunes de différentes expériences et de différents âges pour voir à quoi ressemble la jeunesse à Whitehorse », explique Emily O’Connor, responsable des communications à UNICEF Canada. « Pour les recruter, nous avons fait un partenariat avec le Boys and Girls Club du Yukon. C’était important de recruter des jeunes qui d’habitude n’ont pas l’occasion d’être entendus », ajoute-t-elle.

À propos de l’initiative Une jeunesse

Dans le but de faire passer le pays de la 25e place à la première, UNICEF Canada a lancé l’initiative Une jeunesse qui vise à faire du pays le meilleur endroit où grandir au monde. En tant qu’organisme des Nations Unies au service des enfants à l’échelle mondiale, l’UNICEF s’efforce d’améliorer les conditions de vie de chaque enfant depuis plus de 70 ans.

Pour en savoir plus sur l’initiative Une jeunesse d’UNICEF Canada, veuillez visiter unejeunesse.ca.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *