Accueil » À la une » L’Ordre du Yukon, un nouvel honneur pour l’excellence et la réalisation au Yukon

L’Ordre du Yukon, un nouvel honneur pour l’excellence et la réalisation au Yukon

Julien Latraverse

La population yukonnaise aura bientôt une nouvelle raison de fêter le Nouvel An; à compter de 2020, l’Ordre du Yukon sera décerné dans le territoire annuellement.

Imaginée au Yukon, la médaille sera ensuite frappée par la Monnaie royale canadienne à Ottawa. La boîte dans laquelle la médaille sera offerte a été conçue par l’artiste Josh Lesage.
Photo : Julien Latraverse

 

Dernière région du Canada à se doter d’un Ordre, le Yukon marquera le début de l’année 2020 en honorant dix citoyens et citoyennes engagés dans la communauté.

Une première au Yukon

Annoncée pour la première fois en 2018, la création de l’Ordre du Yukon vise à pallier l’absence de distinction honorifique comparable à celles décernées ailleurs au Canada.

Cet honneur permet de souligner l’implication communautaire exceptionnelle des individus habitant dans le territoire. « C’est une façon de leur dire merci », indique la commissaire du Yukon, Angélique Bernard. Les récipiendaires qui se verront honorés par cette distinction recevront également une médaille.

L’Ordre du Yukon veut mettre en valeur l’accomplissement réalisé tout au long de la vie des philanthropes de la communauté.

Cette médaille sera la plus haute distinction qu’un citoyen peut recevoir au Yukon. Jusqu’à dix médailles seront remises à la réception du Nouvel An en 2020 et en 2021.
Ceci pour pallier, en quelque sorte, le retard du territoire sur les autres provinces du Canada. Ensuite, seulement trois Yukonnais ou Yukonnaises seront distingués lors des prochaines cérémonies.

Par ailleurs, les Prix du commissaire seront également remis lors de l’événement; par exemple, le Prix pour le service public bénévole, décerné pour le bénévolat fait dans l’année, ou le Prix pour un acte de bravoure. « On veut vraiment que la réception du jour de l’An soit la journée de l’année où on remet le plus de prix aux gens qui le méritent », commente la commissaire.

Pour être admissible à l’Ordre du Yukon, il faut être un résident canadien ou de longue date dans le territoire.

Il est cependant nécessaire que cette candidature soit remplie par un tiers parti.
Impossible donc de se mettre soi-même en nomination. Un organisme ne pourra pas non plus être sélectionné. Il pourra cependant remplir le formulaire pour mettre en candidature un ou une de ses bénévoles.

Célébrer les gens du Yukon

L’ordre du Yukon est un « hommage aux personnes qui se sont distinguées par leur excellence et leur réalisation, qui ont participé de manière exceptionnelle au développement social, culturel et économique du Yukon », spécifie la commissaire.

La commissaire utilise les exemples suivants : un homme ou une femme d’affaires offrant des bourses à la communauté ou quelqu’un qui aurait été bénévole pendant plus de trente ans pourraient illustrer des candidatures potentielles à l’Ordre. « Des gens [habitant le territoire] de longue date qui ont fait beaucoup pour développer le Yukon où il est rendu maintenant », ajoute-t-elle.

Les Yukonnais ont jusqu’au 4 octobre pour proposer une candidature auprès de la commissaire. « On est en train d’élaborer un document bilingue [qui sera disponible sur le Web ou à la Maison de la commissaire] expliquant comment rédiger une mise en candidature convaincante qui va ressortir des autres », informe Mme Bernard.

Un conseil consultatif, présidé par l’Honorable Ronald S. Veale, juge en chef de la Cour suprême du Yukon, assurera une sélection impartiale des candidatures en lice pour l’Ordre du Yukon.

Cette cérémonie se veut une célébration de l’amour que les Yukonnais portent envers leur communauté et le territoire qu’ils habitent, affirme la commissaire, Mme Angélique Bernard. « Les gens ne font pas du bénévolat pour recevoir des prix, ils le font de leur cœur. »

Si vous croyez qu’un membre de votre communauté s’illustre par sa philanthropie, la commissaire vous invite à remplir le formulaire de mise en candidature en ligne (commissioner.gov.yk.ca) ou d’aller en chercher un exemplaire à la Maison de la commissaire sur la rue Main.

La commissaire du Yukon, Angélique Bernard, sera la première personne à recevoir l’Ordre du Yukon cet automne afin de le remettre à son tour lors de la réception du Nouvel An.
Photo : Julien Latraverse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *