Accueil » À la une » L’héritage du père Mouchet célébré depuis six ans à Old Crow

L’héritage du père Mouchet célébré depuis six ans à Old Crow

Kelly Tabuteau

Six ans après son lancement, la course de ski de fond d’Old Crow, organisée en l’honneur du père Jean-Marie Mouchet, remporte toujours un vif succès. L’homme a eu un impact fort sur la communauté nordique, dont les bénéfices se transmettent encore de génération en génération.

Une journée ensoleillée a ravi les skieurs et les skieuses de fond de tous âges en 2018.
Photo : Pavlina Sudrich

Pas moins de 50 participants sont attendus pour cette nouvelle édition où skieurs et skieuses de tous âges se retrouveront, le temps d’une journée, pour rendre hommage à une des personnalités qui a marqué l’histoire de la petite communauté nordique pendant plus de 25 ans. Père oblat, c’est grâce à un altruisme hors norme et à une passion pour le plein air que l’homme s’est intégré au sein du peuple gwich’in. Le 20 avril prochain, des adeptes de ski de fond de partout au territoire prendront le départ de cette course à l’ambiance décontractée pour la distance de leur choix, soit deux, quatre ou huit kilomètres.

Un héritage pour les jeunes skieurs

Immergé dans une communauté à majorité anglicane, le père Mouchet n’a pas vraiment tenté de prêcher la parole catholique dans le village d’Old Crow. Selon lui, cela aurait pu diviser l’harmonie en place à son arrivée. Pensant cependant qu’il ne pouvait y avoir de spiritualité sans pratique sportive, le religieux français a alors mené son combat sur un autre front : l’initiation au ski de fond des jeunes du Nord. Il est d’ailleurs le fondateur du programme territorial expérimental d’entraînement en ski (TEST). Créé dans les années 1960, le but du programme était de développer le caractère des enfants et de promouvoir l’exercice physique. Son expertise s’est même étendue jusqu’aux Territoires du Nord-Ouest où un programme d’éducation en plein air a été mis en place à Inuvik. Au fil des ans, il a initié de nombreux Autochtones, jeunes comme aînés, au sport. D’un point de vue plus compétitif, il a formé plusieurs athlètes qui ont été sélectionnés dans l’équipe nationale de ski de fond; certains se sont d’ailleurs illustrés aux Championnats du monde de ski nordique ou aux Jeux olympiques.

Une course rassembleuse

Le père Mouchet est décédé le 2 décembre 2013, à l’âge de 96 ans. Depuis lors, une course commémorative est organisée chaque Samedi saint. Cette tradition à présent bien ancrée fait que le village d’Old Crow est en ébullition l’espace d’une journée. Tous et toutes se rassemblent à l’extérieur pour se lancer un défi personnel. Ce n’est pas tant le résultat qui compte, mais plutôt ce que le corps et l’esprit peuvent accomplir, ensemble, une fois les skis chaussés.

Aux commandes de l’événement, on retrouve des membres de la Première Nation des Gwitchin Vuntut et des anciens athlètes du programme TEST. Parmi ces derniers, on note le skieur olympique Knute Johnsgaard et l’entraîneuse canadienne de ski de haut niveau Pavlina Sudrich. Aujourd’hui, en plus d’honorer la mémoire du père Mouchet, les organisateurs souhaitent pérenniser ce que le religieux a initié il y a déjà plus d’un demi-siècle. Pavlina Sudrich confirme : « Knute et moi adorons la course. Cela nous permet de partager notre amour du sport avec la communauté, tout en faisant le lien entre une nouvelle génération de skieurs à Old Crow et leur histoire. »

Cette course est rendue possible grâce au soutien du gouvernement des Gwitchin Vuntut et de la compagnie aérienne Air North.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *