Accueil » Actualités » Les jeunes pionniers de Montana Mountain reçoivent la reconnaissance de la communauté

Les jeunes pionniers de Montana Mountain reçoivent la reconnaissance de la communauté

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Émylie Thibeault-Maloney

Le Centre culturel des Kwanlin Dün était plein à craquer mercredi dernier pour la première du documentaire SHIFT. Ce sont près de 500 personnes qui se sont rassemblées pour assister à la projection, mais surtout pour rendre hommage aux jeunes du projet Singletrack to Success qui contribue depuis près de dix ans à transformer le petit village tranquille de Carcross en destination de vélo de montagne de calibre international.

Les jeunes du projet Singletrack to Success en compagnie de la réalisatrice du  lm. De gauche à droite : Roberta Wally, Jared Gatensby, McKenzie Harper-Smarch, Keona McLaughlin, Shane Wally et Kelly Milner. Photo: Émylie Thibeault-Maloney

Les jeunes du projet Singletrack to Success en compagnie de la réalisatrice du  lm. De gauche à droite : Roberta Wally, Jared Gatensby, McKenzie Harper-Smarch, Keona McLaughlin, Shane Wally et Kelly Milner. Photo: Émylie Thibeault-Maloney


À en croire le sourire et les yeux brillants des jeunes qui se trouvaient à juste titre sous le feu des projecteurs, l’événement qui se voulait également une collecte de fonds pour assurer la viabilité du projet pour les années à venir, a remporté un succès sur toute la ligne.

Un projet porteur de changement

Le projet Singletrack to Success, soutenu par la Première nation Carcross/Tagish, a débuté en 2006 lorsque l’idée de créer des sentiers de vélos de montagne à Carcross a germé. À l’époque, il n’y avait qu’un sentier plus ou moins entretenu, vestige d’une ancienne mine qui constitue maintenant une partie du sentier Mountain Hero.

Édith Bélanger se souvient de cette époque : « J’ai vu la transformation de Carcross. Avant, il n’y avait rien là… à part le magasin de crème glacée et le désert. Le train ne s’y rendait même pas. »

Aujourd’hui, le projet a fait boule de neige et de nombreuses entreprises ont vu le jour. Carcross est devenu un arrêt incontournable pour les visiteurs au Yukon et pour les amateurs de vélo de montagne locaux et étrangers. On estime à 3 000 le nombre de cyclistes qui y roulent chaque été.

Or, si l’initiative a contribué à changer l’image de Carcross, ce n’est pas l’unique transformation qu’elle a entraînée — ni la plus importante.

Piocher pour tracer sa route

Jusqu’à maintenant, Singletrack to Success a permis de créer une soixantaine d’emplois d’été pour environ quarante jeunes de ce village comptant 212 habitants. La plupart des jeunes qui ont occupé ces emplois sont membres de la Première nation Carcross/Tagish.

McKenzie Harper-Smarch est l’un d’eux. Le travail qu’il a eu à accomplir, pendant huit semaines, environ neuf heures par jour, était loin d’être une tâche facile. Mais pour lui, le jeu en valait la chandelle et l’expérience l’a enrichi sur le plan personnel. « Je suis devenu plus fort. Aussi, avant, j’étais vraiment timide. Ça m’a permis de rencontrer des gens et de passer par-dessus ma gêne. »

Le fait d’avoir une responsabilité qui les pousse à se lever chaque matin permet non seulement aux jeunes de gagner de l’argent et de développer leurs habiletés manuelles, mais il s’agit également pour eux d’une occasion d’apprendre l’autodiscipline — une vertu essentielle pour assurer le succès de leur avenir. En construisant des sentiers, les participants finissent par développer des qualités personnelles qui leur permettront de réussir dans la vie, peu importe le chemin qu’ils prendront; c’est le message que le documentaire met de l’avant.

Une réception hors du commun

Le documentaire a été accueilli par une salle comble et deux ovations du public. Dans la salle, l’émotion était palpable. Catherine Forest faisait partie des spectateurs. « J’ai trouvé le film très inspirant. C’est un travail vraiment difficile. J’imagine que pour des jeunes qui n’ont jamais eu de vraies responsabilités, ce doit être extrêmement valorisant. »

Le film SHIFT, réalisé par Kelly Milner, sera diffusé sur la chaîne de Northwestel Community Television au début de 2017 et à l’occasion de divers festivals au cours de l’année.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0


Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *