Accueil » À la une » Les EssentiElles repartent en campagne

Les EssentiElles repartent en campagne

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Thibaut Rondel

Une équipe constituée d’une vingtaine de bénévoles interviendra cet été dans les festivals du Yukon, dans le cadre d’une campagne de sensibilisation visant à éduquer le grand public sur le thème de la prévention des agressions sexualisées. Au programme des échanges avec les festivaliers, la promotion d’un consentement « enthousiaste et éclairé », selon la responsable de la campagne, Alexandra Mauger.

« Cela fait cinq ans que nous mettons en œuvre des campagnes estivales au Yukon, et ce que nous essayons de projeter, c’est un message de sexualité positive », explique Mme Mauger. « Nous ciblons les festivals, parce c’est un bon moment pour rejoindre les gens, mais aussi, parce que l’ambiance y est généralement propice à toute sorte d’abus. »

Alexandra Mauger est responsable de la campagne de prévention des agressions sexualisées. La notion de consentement est au cœur de cette initiative. Photo : Les EssentiElles

Alexandra Mauger est responsable de la campagne de prévention des agressions sexualisées. La notion de consentement est au cœur de cette initiative. Photo : Les EssentiElles

Coordonnée par les EssentiElles et le Centre pour femmes Victoria Faulkner, l’équipe du consentement sillonne les festivals musicaux et culturels de la région depuis maintenant cinq ans.
À travers des activités interactives, les festivaliers seront cet été invités à explorer les mythes et les stéréotypes liés aux agressions sexualisées.

Des documents d’information seront également distribués au public. Cette année plus que jamais, le discours visera à encourager la gent masculine à s’impliquer dans le combat pour la défense des droits des femmes.

« Puisque 97 % des délinquants de violence sexualisée sont des hommes, nous avons la responsabilité de parler à nos pairs à ce sujet et les informer sur la nécessité d’obtenir le consentement », a fait savoir par voie de communiqué Mark Rutledge, président de Ruban blanc Yukon. « Nous devons expliquer aux hommes qu’obtenir le consentement n’est pas forcément difficile ou gênant. »

Un constat partagé par Alexandra Mauger, convaincue que les hommes ont un rôle important à jouer dans la transmission de l’information au sein de leur cercle d’amis et de connaissances.

« Notre objectif est vraiment d’engager les hommes et les garçons dans la question du consentement, et aussi de les encourager à intervenir en cas d’agression, à ne pas rester passifs », indique Alexandra Mauger. « Nous sommes toujours bien reçues, car notre manière de faire cadre avec l’esprit des festivals. D’autres événements se sont d’ailleurs ajoutés cette année pour que nous puissions toucher davantage les hommes et les membres des Premières nations. »

L’équipe du consentement se rendra notamment au parc Shipyards lors des célébrations de la Saint-Jean, au Mud Bog, le 27 juin, aux Hand Games de Teslin, du 10 au 12 juillet, ainsi que dans plusieurs festivals de musique organisés au cours de l’été.

Pour plus d’information sur cette initiative, une page Facebook présentant la campagne de sensibilisation est accessible sur Internet

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0


Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *