Accueil » À la une » Les EssentiElles — Nouveauté et continuité

Les EssentiElles — Nouveauté et continuité

Maryne Dumaine

En quelques mois, l’organisme qui représente les intérêts des femmes francophones au Yukon vient de changer à la fois de présidence et de direction. Mais malgré ces mouvements, la continuité perdure.

Dès son premier jour en poste, Mme Dory s’est rendue à Ottawa au congrès de l’AFFC. « De nouveaux partenariats ont été envisagés », explique la nouvelle directrice des EssentiElles.
Photo : fournie

Crédit : Les EssentiElles 

 

En juin dernier, le poste de présidence des EssentiElles était resté vacant. Jocelyne Isabelle, qui jusqu’à tout récemment assurait la direction de l’organisme, a décidé de prendre ce poste de façon intérimaire, laissant la place de directrice à Mme Émilie Dory.

Départ et arrivée

Mme Isabelle a fait le choix de retourner à sa passion première : la petite enfance. Depuis la fin du mois de septembre, elle assure la coordination de la Garderie du petit cheval blanc du centre-ville.

Originaire de la région de Montréal, Mme Jocelyne Isabelle était à la direction des EssentiElles depuis l’été 2018. Cependant, ce sont les plus jeunes membres de notre communauté qui l’avaient amenée au Yukon, puisqu’elle y était venue pour assurer la direction par intérim de la Garderie du petit cheval blanc. À l’époque, c’était pour remplacer la directrice partie en congé de maternité, en 2016. Elle s’est occupée ensuite de l’étude sur les besoins de la petite enfance au Yukon ainsi que de la faisabilité de l’ouverture d’une deuxième garderie francophone. Son retour vers la petite enfance n’est donc pas surprenant.

Ce qui peut surprendre plus, c’est qu’elle ait fait le choix d’assurer la présidence de l’organisation.

Passer de directrice à présidente peut présenter bien des défis. « Oui, bien sûr! Je suis consciente que mes responsabilités seront différentes », dit-elle.

La directrice sortante a donc passé une semaine en compagnie de Mme Émilie Dory afin de s’assurer que la transition de dossiers se fasse au mieux. Elle quitte l’organisme confiante et affirme qu’elle retiendra de cette expérience qu’« au Yukon comme partout ailleurs, les femmes sont de plus en plus conscientes de leur valeur. Elles continuent de militer pour conserver leurs droits et pour en gagner davantage. »

Nouvelle direction

Mme Émilie Dory prend donc les rênes de l’organisme francophone, mais n’en est pas à son premier contrat dans ce domaine, puisqu’elle était depuis quelque temps coordonnatrice au Centre des femmes Victoria Faulkner.

Originaire de France, Mme Dory entame son septième hiver au Yukon, où elle avait décidé de s’installer pour rejoindre son conjoint.

Pour aborder ses nouvelles fonctions, Mme Dory a été en mode « immersion » puisqu’elle s’est rendue au congrès de l’Alliance des femmes franco-canadiennes (AFFC) à Ottawa dès son premier jour de travail! Très confiante en la situation actuelle de l’organisme, Mme Dory entrevoit déjà les célébrations qui auront lieu pour les 25 ans des EssentiElles, dès le mois de juin prochain. « J’aimerais faire une belle célébration, trouver les femmes qui ont œuvré dans l’organisme au cours de ces 25 dernières années, et leur rendre hommage », annonce-t-elle.

Parmi les nouveaux projets des EssentiElles, on notera le projet de ludothèque, en partenariat avec les autres organismes qui œuvrent en petite enfance, et les JasElles, un concept d’événements qui devrait bientôt voir le jour et qui consistera en une série de soirées informelles entre femmes, dans le but de rompre l’isolement et de proposer des soirées thématiques.

Rappelons que Les EssentiElles est un organisme à but non lucratif, fondé en 1995, qui travaille à l’amélioration de la qualité de vie des Franco-Yukonnaises en s’efforçant de répondre à leurs besoins.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *