Accueil » À la une » Le Yukon se prépare aux élections municipales du 18 octobre

Le Yukon se prépare aux élections municipales du 18 octobre

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook3Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Thibaut Rondel

Les candidats à la mairie de Whitehorse ont pu partager leur vision pour la capitale à l’occasion d’un forum organisé à l’hôtel Gold Rush le 4 octobre dernier. La veille, la parole avait été donnée aux candidats au conseil municipal de Whitehorse.

Les candidats à la mairie de Whitehorse ont pu partager leur vision pour la capitale à l’occasion d’un forum organisé à l’hôtel Gold Rush le 4 octobre dernier. Photo : Thibaut Rondel


Une centaine de personnes ont assisté au forum électoral organisé jeudi dernier par la Chambre de commerce de Whitehorse. Alignés à une table, face au public, quatre des cinq candidats à la mairie de Whitehorse ont pu répondre à une série de questions axées sur les grands enjeux municipaux présents et à venir.

Étaient présents Rick Karp, Wilf Carter, Colin LaForme ainsi que le maire Dan Curtis qui espère décrocher un second mandat consécutif lors du scrutin du 18 octobre prochain. Seul le candidat Kelly Suits manquait à l’appel.

Pendant près de trois heures, le journaliste de CKRW Tim Kucharuk, qui modérait la soirée, a demandé aux quatre candidats de se positionner sur des sujets aussi divers que le logement, le transport public et le stationnement, la gestion des déchets, les finances municipales, le développement économique et les relations intergouvernementales avec le territoire et les Premières Nations. La question du soutien aux plus vulnérables et de la lutte contre l’itinérance, de plus en plus visible dans certains quartiers du centre-ville, a également été abordée, non sans émotion.

La veille, c’est un peu moins d’une centaine de personnes qui s’étaient déplacées à l’hôtel Gold Rush pour entendre les vingt candidats au conseil répondre à une série de questions sur les politiques municipales.

Des six conseillers municipaux actuellement en poste — Betty Irwin, Samson Hartland, Roslyn Woodcock, Jocelyn Curteanu, Dan Boyd et Rob Fendrick — seul ce dernier n’a pas souhaité se représenter pour un nouveau mandat. Parmi les autres candidats, on peut notamment citer les anciens conseillers municipaux Mike Gladish et Jan Stick, cette dernière ayant également occupé un poste de députée (NPD Yukon). L’ancien député du parti du Yukon, David Laxton, forcé à la démission de son parti en 2016 à la suite d’une affaire de mœurs pour laquelle il a depuis été innocenté, a également déposé sa candidature au conseil.

Les autres candidats sont : Cory Adams; Leonard Boniface; Laura Cabott; Jim Cahill; Scott Etches; Darrell Hookey; Oshea Jephson; Kim Lisgo; Eileen Melnychuk; Danny Macdonald; Steve Roddick; Andrew Smith.

Dans les communautés

Le 18 octobre, des élections municipales se dérouleront également dans les communautés du Yukon. Quelquefois, l’issue du scrutin ne fera pas de surprise, comme à Dawson, où le maire Potoroka et l’ensemble de son conseil municipal ont déjà été élus par acclamation. De même à Mayo, où le maire Scott Bolton et ses élus ont été reconduits à l’unanimité.

À Haines Junction, Thomas Eckervogt a également été élu par acclamation en remplacement du maire sortant Michael Riseborough. Des élections se tiendront cependant pour déterminer qui des six candidats en lice obtiendront un siège sur les quatre en élection au conseil municipal.

À Faro, le maire Jack Bowers fera face à Leonard Faber, tandis qu’une élection aura lieu pour départager les cinq candidats aux quatre postes de conseillers. À Teslin, Gord Curran et Jean-Michel Harvey se présentent tous deux à la mairie, tandis que la mairesse sortante, Clara Jules, a souhaité se présenter au conseil municipal, où quatre sièges sont ouverts pour six candidats en lice.

C’est à Carmacks et Watson Lake que les élections seront les plus dynamiques, puisque trois personnes se sont lancées dans la course à la mairie, dont le maire actuel, Lee Bodie. Sept candidats devront par ailleurs se départager les quatre sièges du conseil.

À Watson Lake, le maire sortant Justin Brown sera opposé à Cheryl O’Brien, tandis que pas moins de onze candidats ont déclaré un intérêt à pourvoir l’un des quatre sièges du conseil municipal.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook3Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *