Accueil » Actualités » Scène locale » Le Yukon mise sur le tourisme

Le Yukon mise sur le tourisme

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Nelly Guidici

Le Centre d’information touristique de Whitehorse est achalandé en ce mardi 2 septembre 2014, mais les personnes présentes ne sont pas des touristes. En effet, elles font toutes partie, de près ou de loin, du secteur touristique du Yukon. Justin Ferbey qui est à l’origine du projet Carcross Commons et qui est à la tête de la direction de Carcross Tagish Management Corporation, ainsi que Mark Stenzig, directeur du magasin Up North Adventures étaient présents parmi beaucoup d’autres.

Le député fédéral du Yukon, Ryan Leef, ainsi que le ministre du Tourisme et de la Culture Mike Nixon, ont annoncé que les deux ordres du gouvernement investiront conjointement dans une initiative de commercialisation touristique s’étendant sur deux ans et visant à promouvoir le tourisme à l’échelle locale et à accroître les débouchés économiques pour les résidents du Nord. L’annonce qui a été faite au Centre d’information touristique a reçu les applaudissements chaleureux de l’assistance.

Budget record pour la commercialisation du tourisme au Yukon

Ryan Leef qui s’est exprimé au nom de l’honorable Leona Aglukkaq, ministre de l’Environnement, ministre de l’Agence canadienne de développement économique du Nord et ministre au sein du Conseil de l’Arctique, a précisé que ces investissements stratégiques visaient à augmenter le potentiel touristique sur l’ensemble du territoire et à accroître les possibilités économiques des Yukonnais et de leur famille. L’objectif principal étant d’attirer des visiteurs de partout au Canada et du monde entier, une stratégie d’outils diversifiés va donc être mise en place. Des publicités télévisées sur le Yukon seront notamment diffusées sur tout le marché touristique canadien.

M. Nixon, quant à lui, a souligné le travail remarquable fait par les acteurs du secteur touristique yukonnais ces dernières années. En effet, le Yukon a connu une croissance soutenue d’environ 3 % du nombre de visiteurs depuis 2004.

L’Agence canadienne de développement économique du Nord (CanNor) et le gouvernement du Yukon investiront chacun 1,8 million de dollars au cours des deux prochaines années. Cette initiative de commercialisation du tourisme est d’une envergure sans précédent pour le territoire et le budget du gouvernement du Yukon se voit augmenter de 3,6 millions de dollars pour la branche marketing.

Le mont Sima : des activités estivales pour toute la famille

Le parc Monkido propose de se déplacer dans des structures aériennes entre deux et dix-huit mètres de haut. Photo : fournie.

Le parc Monkido propose de se déplacer dans des structures aériennes entre deux et dix-huit mètres de haut. Photo : fournie.

L’un des endroits que les touristes ont pu apprécier cet été a été le Mont Sima. Malgré la météo capricieuse, les visiteurs ont goûté aux joies des activités estivales proposées par la station. Que ce soit en famille dans le parc Monkido, ou entre amis lors d’une descente en vélo de montagne, il y en avait pour tous les goûts. L’activité principale fut le parc aérien d’obstacles dans les arbres : le parc Monkido. Cindy Chandler, directrice de la station indique : « Nous avons eu de très bons retours malgré la météo pluvieuse. Les visiteurs peuvent profiter des installations du parc aérien qu’il pleuve ou qu’il fasse beau. » Un groupe de Juniors Rangers originaires du Nord ont utilisé les installations du parc lors d’une semaine à Whitehorse au mois de juin.

Pour les amateurs de vélo, les pentes du mont Sima ont offert des sensations lors de la descente. La communauté amatrice de vélo de montagne a été très enthousiaste. Mme Chandler précise : « Les gens se sont montrés enthousiastes lorsque nous avons décidé de rendre accessibles les pentes du mont Sima pour le vélo de descente. Nous sommes un endroit unique, car les cyclistes peuvent utiliser le télésiège pour monter au sommet du mont Sima ». Un groupe de volontaires avait apporté son aide avant l’ouverture de la saison d’été, afin de préparer les pistes pour la venue des cyclistes amateurs de descente.

Jusqu’à la fin du mois de septembre, le parc Monkido sera accessible pour les écoles, les groupes et les entreprises qui souhaitent organiser des activités extérieures automnales. Quant à la prochaine saison hivernale, Mme Chandler espère pouvoir ouvrir la station le plus tôt possible, idéalement au début du mois de décembre.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0


Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *