Accueil » À la une » Le projet Voies musicales remplace le traditionnel spectacle et concours Chant’Ouest

Le projet Voies musicales remplace le traditionnel spectacle et concours Chant’Ouest

Kelly Tabuteau

Voilà maintenant un an que les artistes musicaux du Canada doivent s’adapter à la crise sanitaire, que ce soit pour se former professionnellement ou pour se présenter devant un public. Les concerts virtuels sont devenus une nouvelle réalité. Devant l’impossibilité d’organiser un spectacle en personne pour Chant’Ouest en 2020, le projet Voies musicales a vu le jour grâce à l’organisme manitobain Le 100 Nons et à ses partenaires.

La chanteuse Lorène Charmetant proposera les vidéos de deux chansons écrites par ses soins dans le cadre du projet Voies musicales.
Photo : Gaétan Nerincx

 

À la fois concours et spectacle, Chant’Ouest réunit quatre artistes francophones émergents des provinces de l’Ouest et des territoires, leur donnant une opportunité unique de faire leurs débuts dans le monde de l’industrie musicale. Pour le Yukon et la Colombie-Britannique, c’est l’étape suivant le concours-spectacle Pacifique en Chanson, dont l’organisation a également été chamboulée en 2020.

Après une semaine de formations et de répétitions du 2 au 6 novembre, les artistes ont réalisé des captations audios et vidéos qui ont été mises en ligne sur la chaîne YouTube du Conseil culturel et artistique francophone de la Colombie-Britannique, de la mi-février à la mi-mars 2021. Brigitte Jardin et Lorène Charmetant y représentaient le Yukon.

Cette année, avec la pandémie, les organisateurs de Chant’Ouest ont décidé d’annuler l’événement, mais ont tout de même souhaité faire rayonner la musique francophone. Nathalie Kleinschmit, fondatrice de Prairie Mix et productrice du spectacle interactif Voies musicales, explique : « Joel [Couture, coordonnateur du projet] et moi avons une vocation personnelle : mettre en avant les artistes francophones émergents. Étant tous deux francophones en situation minoritaire, on sait qu’associer la musique et le plaisir à la langue française est un gage de pérennité de nos communautés. On souhaite donner l’espoir que la musique reste essentielle, quel que soit le contexte. »

Voies musicales outille les artistes émergents

Le projet Voies musicales a pour objectif d’outiller et d’accompagner quatre auteurs-compositeurs-interprètes francophones émergents de l’Ouest et du Nord canadiens dans leurs démarches de développement de carrière.

Une première étape était concentrée sur la formation des artistes, à travers un camp virtuel organisé du 20 au 22 novembre 2020. Il a permis aux artistes d’en apprendre plus sur les façons de rejoindre le public, notamment en montant un spectacle à diffusion différée. La phase suivante consistait au mentorat de ces quatre artistes, afin de préparer la prestation virtuelle artistique à partager.

Mme Kleinschmit raconte : « Nous avons dû faire une recherche pour nous assurer de l’affinité artistique entre le mentor et son protégé. Pour Lorène [Charmetant], nous avons pensé que l’artiste fransaskoise Alexis Normand serait une bonne association. »

Lorène Charmetant représente le Yukon

Lorène Charmetant baigne dans la musique depuis son plus jeune âge. Originaire de France, elle a étudié à l’école de musique avant de s’orienter vers le jazz. En 2015, elle quitte son pays natal pour reprendre ses études à l’Université de Sherbrooke et y obtenir un certificat en interprétation musicale.

À la recherche d’un univers musical qui lui correspond, elle déménage au Yukon au début de 2018 où, pour des raisons liées à son processus d’immigration, elle travaille à temps plein, accordant un peu moins de temps à sa musique. Cela fait cependant un an qu’elle a décidé de s’y remettre de manière plus intense et engagée. Aujourd’hui, son quotidien est 100 % musical, entre son développement personnel en tant qu’artiste et son emploi indépendant d’enseignante de musique.

La phase de mentorat du projet Voies musicales lui a beaucoup appris : « Avec Alexis Normand, nous nous rencontrions en moyenne une fois par semaine pour faire le point. Nous avons abordé énormément d’aspects différents : la sélection des chansons, leur interprétation, car il ne s’agit pas simplement de connaître son texte, il faut aussi se connecter profondément aux émotions qu’il dégage et à la conception visuelle. Avant cette expérience, je pensais beaucoup musique, mais j’ai réalisé à quel point l’aspect visuel d’une représentation était important. »

La dernière phase du projet Voies musicales est la présentation d’un spectacle interactif, disponible en ligne sur l’Atelier culturel de Radio-Canada à partir du 25 mars 2021. À l’instar des livres pour enfants « Crée ton aventure », les internautes pourront choisir le déroulement de leur concert, que ce soit pour l’enchaînement des chansons ou pour en savoir plus sur l’artiste grâce à une entrevue avec Radio-Canada.

Joel Couture conclut : « D’habitude, avec Chant’Ouest, les artistes viennent pour trois jours de formations, participent au spectacle et repartent chez eux. Avec le projet Voies musicales, nous avons pu accompagner les artistes pendant plusieurs mois et les voir grandir, se développer. C’était vraiment une belle expérience! »

Initiative de journalisme local; APF – Territoires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *