Accueil » À la une » Le parc de planche à roulettes de Whitehorse entame sa construction

Le parc de planche à roulettes de Whitehorse entame sa construction

Julien Latraverse, d’après un communiqué GTY

Le parc de planche à roulettes Second Haven, situé dans le quartier de Riverdale, est fermé pour une période de six mois afin de remplacer ses installations vétustes.

Le projet de 3,5 millions de dollars devrait arriver à terme en novembre 2020.
Photo : Nelly Guidici

 

Âgé de plus de 20 ans, le parc Second Haven se refait une beauté pendant la période estivale. Le projet de 3,5 millions de dollars fournira de nouveaux agréments inclusifs pour la population de Whitehorse. Les personnes en fauteuil roulant pourront accéder à la location, de même que les adeptes de la planche à roulettes, trottinettes et patins à roues alignées. « Je suis enthousiasmé à l’idée de voir des gens de tous âges et de tout niveau d’habileté profiter de cette installation sûre et moderne dans un proche avenir », affirme à ce sujet le maire de Whitehorse, Dan Curtis.

Le design du futur parc a fait l’objet de plusieurs consultations avec les usagers des lieux en 2018 afin de donner une dimension communautaire à l’initiative. « Ce projet est le fruit d’une belle collaboration entre les planchistes locaux, la Ville de Whitehorse et le gouvernement du Canada », informe le ministre des Services communautaires, John Streicker.

Les constructions ont commencé à la fin du mois de mai et le gouvernement du Yukon estime qu’elles seront complétées au mois de novembre prochain. La Ville de Whitehorse deviendra la propriétaire des lieux et assumera la prise en charge du parc à la fin des travaux.

Le nouveau parc de planche à roulettes Second Haven s’inscrit dans les projets d’infrastructures sportives et récréatives financés par le gouvernement du Yukon et le gouvernement du Canada dans le territoire. D’autres initiatives du même genre, comme la nouvelle piscine à Pelly Crossing et le nouvel aréna de Carmacks, sont issues elles aussi de ce financement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *