Accueil » À la une » Le lancement de la saison 2019 de la course d’orientation yukonnaise remporte un franc succès

Le lancement de la saison 2019 de la course d’orientation yukonnaise remporte un franc succès

Kelly Tabuteau

Le 11 avril dernier, la course inaugurale de la Coast Mountain Sports Sprint Series, organisée par la Yukon Orienteering Association (YOA), regroupait 39 participants sur les hauteurs de Takhini. Sur un tracé théorique d’un peu plus de trois kilomètres, les orienteurs se sont affrontés pour trouver les treize balises du parcours le plus rapidement possible. Cette nouvelle compétition dans le calendrier des événements du club promet de belles sorties urbaines. Jeudi dernier, c’est au centre-ville de Whitehorse que les coureurs se sont retrouvés pour la deuxième course (d’une série de cinq).

Jen étudie sa carte avant de se lancer.
Photo : YOA

 

Au classement général provisoire, on retrouve quelques francophones, dont Benoît Turcotte qui est deuxième dans la catégorie des hommes de plus de 35 ans, et Virginia Sarrazin qui prend la première place dans la catégorie des femmes de plus de 35 ans. Coureuse depuis de nombreuses années, c’est un ami qui l’a initiée depuis peu à la course d’orientation. Elle raconte : « C’est une façon de s’entraîner en ayant du fun. C’est aussi une bonne pratique pour faire davantage attention au milieu qui m’entoure quand je cours. »

Décryptage

La course d’orientation est une discipline combinant course à pied et orientation, accessible à tous âges et à tous niveaux de condition physique. Erik Blake, trésorier de l’association, confie : « Une grande partie de nos orienteurs participent dans leurs loisirs. Pour eux, c’est une belle activité à pratiquer en famille ou avec son chien. D’autres sont plus sérieux dans leur entraînement et visent des compétitions internationales. Ma fille [Pia Blake] est d’ailleurs aux États-Unis pour participer à une course de sélection pour représenter le Canada aux prochains championnats du monde. »

Ce sport a pour but de trouver des balises, dans un ordre défini en amont par les organisateurs, en un minimum de temps et de distance. Si l’emplacement des points de contrôle est connu, le trajet pour se rendre de l’un à l’autre est cependant au choix de chacun. À l’aide de cartes topographiques très détaillées (dont l’échelle varie entre 1:5000 et 1:15 000), les orienteurs peuvent appréhender le terrain en localisant les éléments naturels ou artificiels et ainsi se décider sur l’itinéraire à emprunter.

Programmes estivaux

Si, par le passé, l’association a déjà organisé des séances d’orientation sur skis au mont McIntyre, elle se concentre dorénavant sur des activités printanières et estivales. Les rencontres régulières ont lieu les mercredis soir, toutes les deux semaines, et proposent quatre niveaux différents de parcours, allant de l’orienteur novice à l’expert. Du 8 mai au 27 septembre, c’est donc l’occasion de sortir ses chaussures de course pour cavaler sur les sentiers de Whitehorse et des alentours.

Un atelier d’initiation est offert le samedi 4 mai pour les débutants. S’étalant sur la journée, il permet d’acquérir les connaissances de base de la discipline et ainsi se sentir plus à l’aise lors des divers événements.

Des programmes spécifiques pour les jeunes et les adultes sont aussi organisés les autres soirs de la semaine. Pour plus de détails, on peut consulter le site Internet de Yukon Orienteering Association.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *