Accueil » Actualités » Le jour de la Découverte sur les traces des pionniers

Le jour de la Découverte sur les traces des pionniers

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Kelly Tabuteau

Il y a dix jours, je célébrais, entourée de Yukonnais, mon premier jour de la Découverte, un jour férié commémorant la découverte d’or, le 16 août 1896, dans le ruisseau Rabbit (aujourd’hui connu sous le nom de Bonanza).

La route de l’or, passage le plus difficile de la piste du Chilkoot. Photo : Kelly Tabuteau

La route de l’or, passage le plus difficile de la piste du Chilkoot. Photo : Kelly Tabuteau


Je me suis laissé envahir par l’ambiance festive des animations au SS Klondike alors que d’autres profitaient des réjouissances offertes à Dawson. Passionnée par l’histoire du Klondike depuis des années, c’est ce qui m’a décidée à m’installer au Yukon, et depuis mon arrivée, j’en apprends chaque jour davantage sur cette glorieuse période du territoire.

Le col Chilkoot, la route de l’or?

Une de mes meilleures découvertes a été de randonner sur la célèbre piste Chilkoot, un chemin emprunté par des milliers de personnes lorsque la nouvelle de la découverte d’or eut atteint enfin la côte ouest-américaine. Hypnotisée par la beauté des paysages et le musée à ciel ouvert que le sentier offre, j’ai marché le cœur léger et l’esprit tourné vers le passé, songeant à la difficulté du défi physique de l’époque, entre le chargement de plus de 500 kilogrammes imposés par le gouvernement canadien et la rudesse de l’hiver… à tenter d’imaginer l’agitation des villes prospères de l’époque, où aujourd’hui, seuls quelques troncs bûchés et boîtes de conserve rouillées restent témoins de cette période… ou encore à essayer de comprendre comment, du jour au lendemain, autant de personnes ont pu laisser tomber leur quotidien sans aucune promesse d’un avenir meilleur… La piste m’a changée, m’a émue, m’a appris…

La ville de Dawson, capitale historique

Et comme le sentier s’arrête au lac Bennett et que la route jusqu’au ruisseau Rabbit est encore longue, je ne peux que deviner la suite du périple des pionniers jusqu’à la ville de Dawson, ville que j’ai eu la chance de visiter en long, en large et en coulisses avec les programmes en français de Parcs Canada. Plongée dans une ville aux trottoirs en bois, aux routes gravillonnées et aux maisons colorées rappelant trop bien l’époque de la Ruée vers l’or, je n’ai que peu de peine à entrapercevoir la vie que menaient ici les personnes à la fin du XIXe et au début du XXe siècle!

C’est ce qui me plaît tant au Yukon… Toutes ces choses à découvrir, jour après jour, ville après ville!

Chaque année, c’est donc le 3e lundi du mois d’août que le jour de la Découverte est célébré, l’occasion pour chacun de se replonger dans l’histoire du territoire. À Dawson, ce sont cinq jours de réjouissances et de festivités qui sont organisés, en majeure partie par Parcs Canada; et d’autres manifestations sont à suivre un peu partout ailleurs. Je ne peux que vous encourager à profiter de la dernière longue fin de semaine, début septembre, pour vous replonger dans l’atmosphère de 1898, avant que l’automne ne nous happe à nouveau!

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *