Accueil » Actualités » Le Festival Pivot fête ses 6 ans

Le Festival Pivot fête ses 6 ans

Le Festival Pivot fête ses 6 ans
PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Pierre Chauvin

Pour la sixième année consécutive, le festival de théâtre Pivot se tiendra à Whitehorse, avec une nouveauté cette année : un partenariat entre le Centre des Arts du Yukon et le théâtre Nakai, qui organise le festival.

« Cette année est particulièrement excitante, j’en ai des frissons! » a déclaré David Skelton, le directeur artistique du théâtre Nakai, soulignant que le partenariat permettait au festival d’avoir plus de ressources.

« Grâce à ce partenariat on va pouvoir réaliser notre objectif d’avoir plus de pièces de théâtre à Whitehorse et au Yukon », a-t-il ajouté.

Au programme cette année, quatre pièces de théâtre mais aussi des ateliers et des lectures de scripts de pièce en cours de réalisation.

« Le festival permet aux dramaturges qui ont une pièce de théâtre qui n’est pas encore prête de présenter ce texte au public », a dit David Skelton. Durant les quatre jours du festival, ces auteurs peuvent voir la réaction du public, et ainsi retravailler leur pièce dans l’espoir de pouvoir la présenter un jour.

Le public pourra aussi rencontrer les auteurs en dehors des représentations : le festival a prévu plusieurs fêtes et rencontres durant le festival.

Au programme

-Huff de Cliff Cardinal.

Huff est mise en scène et jouée par l’écrivain, acteur et musicien autochtone Cliff Cardinal. Dans Huff, Cardinal présente la vie du personnage Wind et de ses frères qui essayent tant bien que mal d’accepter le suicide de leur mère. Dans Huff, abus domestiques, l’utilisation de solvants pour se droguer et humour noir se mêlent pour former une pièce qui en laissera peu indifférents.

 

-Blue Box de Carmen Aguirre

Dans Blue Box, Carmen Aguirre, vainqueur du Canada Reads en 2012, raconte l’histoire de sa vie dans le mouvement révolutionnaire chilien des années 80 et de son amour pour un acteur chicano. De la romance à la terreur, en passant par la peur et sa frustration sexuelle, Blue Box mêle le sérieux à l’intime dans une pièce assaisonnée de salsa sur scène.

 

-Comment disparaître complètement de Itai Erdal

Lorsqu’en septembre 2000 Itai Erdal apprend que sa mère est mourante du cancer, il décide de rentrer en Israël et de filmer ses derniers mois. Dans « Comment disparaître complètement » Erdal raconte cette histoire et sa relation avec sa mère en utilisant une combinaison de vidéos et d’effets de lumières pour un spectacle émouvant avec quelques pointes d’humour.

 

-Laissez un message (après le bip) d’Aislinn Cornett et Geneviève Doyon

C’est l’histoire de Claire, une francophone de 25 ans qui a quitté sa ville pour le nord, de Zach, un jeune homme de 23 ans, timide et poétique, et de leur rencontre.

Geneviève Doyon qui a co-écrit la pièce avec Aislinn Cornett, joue le rôle de Claire sur scène.

 

Le Festival de théâtre Pivot se tiendra du 23 au 26 janvier. Pour plus de renseignements : nakaitheatre.com

 

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0


Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *